De Bijenkorf vise la Wallonie après une excellente année 2019

De Bijenkorf vise la Wallonie après une excellente année 2019
Photo : Robson90 / Shutterstock.com

La ruche prend son envol : la chaîne de grands magasins haut de gamme De Bijenkorf va étendre ses activités en ligne à la Wallonie, l’Autriche et la France dès cette année. L’icône néerlandaise a enregistré une croissance de plus de 10 % l’an dernier. Les bénéfices sont également en hausse.

 

Plus de visiteurs physiques

De Bijenkorf a vu son chiffre d’affaires augmenter de 10,5 % en 2019 : si l’on inclut concessions, le chiffre d’affaires net des magasins physiques a progressé de 10 %, alors que les ventes en ligne ont gagné 11 %. Cela prouve que les magasins physiques restent pertinents, conclut le Financieele Dagblad.

 

Le résultat opérationnel a augmenté de 5,8 % pour atteindre 43,7 millions d’euros. Les principales charges de l’exercice écoulé ont été le déménagement dans un nouveau centre de distribution et un nouveau siège social, mais aussi le licenciement de dizaines d’employés au siège. De Bijenkorf a également consacré 28,9 millions d’euros à la rénovation des magasins physiques et numériques. 

 

Les sept filiales de la chaîne de grands magasins ont accueilli 26 millions de visiteurs l’an dernier, soit une augmentation de 3 %. Malgré le succès du groupe auprès des touristes étrangers, les Néerlandais constituent toujours la majorité des clients. Selon l’entreprise, les clients hors Union européenne prennent à leur compte 10 % du chiffre d’affaires. En publiant ces chiffres, De Bijenkorf veut parer les critiques affirmant que la formule ne cible pas suffisamment les consommateurs du marché intérieur.

 

Expansion en ligne

Néanmoins, l’expansion internationale reste importante pour la chaîne de grands magasins, propriété du groupe britannique Selfridges depuis 2011. De Bijenkorf a ouvert une boutique en ligne sur le marché allemand l’an dernier. La Wallonie, l’Autriche et la France viendront s’y ajouter cette année.

 

Et ce webshop a encore gagné en importance pendant la crise sanitaire, explique le CEO Giovanni Colauto. Les grands magasins néerlandais sont restés fermés six semaines, mais à l’étranger – où tous les magasins non alimentaires ont fermé pendant deux mois –, Bijenkorf a pu tirer profit de de sa position de « pure player » en ligne.

 

Giovanni Colauto ne veut cependant se hasarder à aucune prévision pour l’exercice en cours. Mais quel est l’avenir des grands magasins dans ces conditions ? Vous pouvez le découvrir dans The Future of Department Stores, le nouvel ouvrage écrit conjointement par l’expert de la grande distribution Erik Van Heuven et notre propre expert en retail Stefan Van Rompaey.