Des conditions météorologiques défavorables étranglent CoolCat

Een CoolCat winkel in Den Haag

La chaîne de vêtements néerlandaise CoolCat a déposé le bilan pour ses quatre-vingts magasins situés aux Pays-Bas. Les magasins belges, luxembourgeois et français resteraient en dehors du champ d'application de la procédure de faillite.

 

Un été chaud, un hiver doux

Les actionnaires ont déposé le bilan des sociétés néerlandaises Cool Cat Fashion BV et Cool Cat Nederland BV devant le tribunal d'Utrecht. Les entités étrangères de CoolCat n'entrent pas dans le champ d'application de la demande de faillite, indique le communiqué de presse. En dehors des Pays-Bas, la chaîne compte dix-sept magasins en Belgique, sept en France et deux au Luxembourg. 1.100 emplois seraient menacés.

 

Cela fait des années que CoolCat fait face à d’importantes difficultés. La situation du retailer semblait pourtant s'être améliorée l’an dernier : les pertes ont été réduites de moitié et le seuil de rentabilité était en vue, semblait-il. Le fondateur Ronald Kahn s’était montré très optimiste à l'époque, mais l'été 2018 très chaud et très long ainsi que l'hiver 2019 extrêmement doux ont occasionné un recul important, de sorte que la société n’était plus capable de faire face à ses obligations financières.

 

Pas d’ajustements possibles

« Ces dernières semaines et derniers mois, toutes les possibilités ont été explorées pour sécuriser l'avenir de CoolCat. Il s'agissait notamment d'examiner les changements à apporter à la formule de magasin et à la gestion commerciale, mais ces recherches n'ont malheureusement pas abouti à un résultat positif », selon les déclarations des actionnaires aujourd’hui.
 

La faillite devrait être prononcée demain, mardi 19 mars. Les magasins et le webshop de CoolCat devraient rester ouverts jusqu'à nouvel ordre, mais le webshop est actuellement fermé ‘en raison d'un problème technique’.