Dirk Bikkembergs ambitionne 42 magasins d’ici fin 2012

Dirk Bikkembergs ambitionne 42 magasins d’ici fin 2012

La marque de mode sportive Dirk Bikkembergs ouvrira au deuxième semestre de cette année son premier magasin en Espagne. Et la marque continue sur sa lancée, car elle envisage une véritable expansion internationale avec l’ouverture en 2012 de 42 magasins. Quant à savoir si le créateur anversois sera toujours à bord, la question reste posée …

Expansion internationale

Selon un website immobilier espagnol, Dirk Bikkembergs ouvrira cette année un megastore à Barcelone, au Passeig de Gracia. Cette rue commerçante exclusive au cœur de Barcelone, où sont installés de nombreux flagship stores de grandes marques haut de gamme, accueillera donc Dirk Bikkembergs sur une surface de 600m².


Et ce n’est que le début, selon le website espagnol, car la marque voit grand : en 2012 elle envisage l’ouverture de 42 magasins de par le monde. Le groupe  italien Zeis Excelsa, qui a racheté la marque  l’année dernière, ambitionne une croissance de 20%. En 2011 le groupe dans son ensemble a réalisé un chiffre d ‘affaires de 139 millions d’euros, dont les deux tiers grâce à Dirk Bikkembergs.


Ce sont principalement les nouveaux points de vente qui contribueront à cette croissance. Outre le flagship store à Barcelone, Zeis Excelsa – qui actuellement compte  28 magasins – envisage  d’autres magasins phares à Paris, Londres et en Allemagne. Par ailleurs le groupe projette également de s’implanter en Russie,  au Moyen-Orient, en Chine, en Amérique du Sud, en Turquie, en lnde et dans le sud-est de l’Asie.


Dirk relégué sur une voie de garage ?

La rumeur circule comme quoi le styliste belge aurait été écarté ou tout du moins relégué sur une voie de garage. Lors de la semaine de la mode à Milan ‘sa’ marque présentait pour la première fois une collection signée Hamish Morrow, designer Sud-Africain, en rupture totale avec le style Bikkemberg et à la fin du mois sortira même une collection pour dames. Les tenues légendaires inspirées de monde du football, qui ont propulsé Bikkembergs sur la scène internationale, ne semblent plus qu’un vague souvenir.


« Notre entreprise aborde une phase de renouvellement à tous niveaux”, déclare Maurizio Pizzuti, CEO du Gruppo Zeis Excelsa, Jusqu’à nouvel ordre Dirk Bikkemberg est toujours officiellement directeur créatif.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


E5 Mode déploie son concept de ‘personal shopper’ dans tous ses magasins

25/04/2017

Après une phase pilote réussie, l’enseigne e5 Mode a décidé de déployer son nouveau concept de ‘personal shopper’  dans tous ses magasins belges. Ainsi la chaîne mise sur l’expérience client pour s’armer contre la concurrence online.

LVMH rachète Dior

25/04/2017

Le groupe de luxe français LVMH a conclu un accord avec la marque de mode Christian Dior en vue de racheter les 26% d’actions restantes qu’il ne détient pas encore, et ce pour un montant de 12,1 milliards d’euros.

Jimmy Choo recherche un nouveau propriétaire

24/04/2017

La marque de chaussures Jimmy Choo a fait savoir qu’elle était à la recherche d’un nouveau propriétaire.  Pour ce faire, elle a conclu un accord avec l’investisseur JAB qui détient 70% des actions de l’entreprise.

Que des vêtements recyclés chez H&M à partir de 2030

24/04/2017

Karl-Johan Persson, CEO du groupe de mode suédois H&M, a annoncé que tous les vêtements du groupe devront être recyclés d’ici 2030.  Il a fait cette déclaration lors de la remise des Global Change Awards, un événement organisé par la H&M Foundation.

FNG reprend Suitcase

21/04/2017

Le groupe de mode FNG a repris la start-up anversoise Suitcase, un magasin en ligne qui compose des tenues complètes pour ses clients.  Les paquets sont livrés gratuitement et le client choisit les vêtements qu’il souhaite acheter.

L’au-revoir de Barbara Torfs qui quitte Schoenen Torfs

20/04/2017

Barbara Torfs, la force motrice et les épaules solides de la division marketing et e-commerce de Schoenen Torfs, a choisi de donner une toute autre tournure à sa carrière et quitte donc l’entreprise. « Il m’est certainement arrivé de susciter la controverse, mais on m’a toujours fait confiance », nous confie-t-elle.

 

Back to top