e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

ECG, le département design et import de e5 Mode, s’affilie à la Fair Wear Foundation. Cette organisation internationale, en collaboration avec les marques de vêtements, œuvre pour de meilleures conditions de travail pour les ouvriers du textile.

Début d’un parcours de trois ans

La signature cet après-midi du ‘Fair Wear Foundation Code of Labour Practice’ par Alexander Talpe, CEO de e5 Mode et ECG, et Alexander Kohnstamm de la Fair Wear Foundation (FWF), marque le début d’un trajet de trois ans que devra parcourir l’entreprise familiale flamande pour devenir membre à part entière.


Pour ce faire la FWF effectue chaque année un ‘brand performance check’ approfondi. Durant la première année 40% des fournisseurs doivent répondre aux exigences, ensuite 60% et durant la troisième année au moins 80% des fournisseurs doivent respecter le code de conduite.


Ce code de conduite s’appuie sur huit normes de travail : pas de travaux forcés, pas de discrimination sur le lieu de travail, pas d’exploitation ou de travail des enfants, la liberté de former un syndicat et le droit d’adhérer à un syndicat, paiement d’un salaire viable, des heures de travail raisonnables, des conditions de travail sûres et saines et des contrats de travail légaux contraignants.


Marques propres

En signant cet accord, ECG s’engage pour la production de ses marques propres à respecter le code de conduite de la Fair Waer Foundation. Les marques propres de e5 Mode, qui représentent 70% de la collection totale, sont fabriquées en Chine, en Inde, en Europe (Europe de l’Est, Portugal, Italie) et en Turquie. La plupart de ces usines sont déjà auditées par la FWF ou certifiées par d’autres instances. Quant aux autres marques en vente chez e5 Mode, le groupe les achète auprès de fournisseurs externes, qui doivent respecter le ‘code of conduct’ de e5 Mode.


ECG développe en moyenne 5.800 références par an pour une production annuelle totale de 3,1 millions de pièces. Outre ses marques propres, le groupe développe également des vêtements pour une vingtaine de maisons de mode nationales et internationales. Durant l’exercice écoulé ECG a généré un chiffre d’affaires consolidé mondial de 44 millions d’euros.


La Fair Wear Foundation pour sa part compte plus de 90 entreprises affiliées, qui représentent plus de 130 marques, vendues dans plus de 20.000 points de vente dans plus de 80 pays du monde entier.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.