Enfin une légère croissance pour Mango

Après des années de régression, la chaîne de mode espagnole Mango renoue enfin avec la croissance, bien que modestement : l'an dernier le chiffre d’affaires du retailer fastfashion a augmenté de 1,8%.

 
Un seuil de rentabilité et moins de dettes

Mango a réalisé un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros en 2018 : cette légère croissance est de bon augure pour le groupe de mode espagnol. « Dans un monde complexe avec une industrie de la mode en pleine mutation, les clients ont beaucoup apprécié nos collections et nous avons réussi à augmenter notre chiffre d'affaires, ce qu’on n’a pas connu ces dernières années », déclare Toni Ruiz, PDG de FashionUnited.

 

La marque de vêtements a également réussi à réduire ses pertes opérationnelles, ce qui est particulièrement positif. Mango a atteint le seuil de rentabilité l'an dernier. Le groupe a enregistré un EBITDA de 135 millions d'euros et a pu réduire ses dettes de 100 millions d'euros, à 315 millions d'euros. « Nous pouvons poursuivre notre plan stratégique et réduire nos dettes et nos dépenses financières », se réjouit Ruiz.

 

La croissance numérique est plus rapide que prévu

La transformation numérique est un pilier important dans ce plan stratégique. L'an dernier, la marque de mode a ouvert un centre d'innovation numérique à Barcelone et a lancé le programme de fidélité ‘Mango likes you’ en Espagne et en France. Au total, elle a investi 75 millions d'euros dans la numérisation au cours des deux dernières années, mais aujourd’hui, l’enseigne souhaite passer à la vitesse supérieure.

 

En effet, l’e-commerce représente déjà 20% du chiffre d'affaires total, soit 445 millions d'euros en 2018. A priori, Mango ne s'attendait pas à atteindre la barre des 20% avant 2020. Le groupe ajuste dès lors cette prévision à 25 % du chiffre d'affaires en 2019 et à 30 % du chiffre d'affaires online d’ici fin 2020.

 

Mango a déjà été sous feux des projecteurs cet été lorsque la reine espagnole Letizia a été repérée à Majorque habillée d’un jumpsuit de la marque, ce qui a été repris par toute la presse internationale.