Esprit émet un avertissement sur bénéfice | RetailDetail

Esprit émet un avertissement sur bénéfice

Esprit émet un avertissement sur bénéfice

Suite aux résultats décevants du troisième trimestre, la chaîne de vêtements Esprit émet un avertissement sur bénéfice. Une nouvelle baisse du chiffre d’affaires et des provisions  pour la fermeture de magasins déficitaires notamment, engendreront des « pertes substantielles » pour l’exercice en cours du groupe de mode basé à Hong Kong.

Un chiffre d’affaires en régression constante

Pourtant à Hong Kong on ne baisse pas les bras : « Durant le trimestre se terminant le 31 mars, le recul des ventes sur base comparable s’est limité à -1,5% (contre -3,6% durant le premier semestre 2012-2013). Pour les activités de commerce de gros, on constate également un ralentissement de la baisse du chiffre d’affaires :  -9,6% au troisième trimestre par rapport à -13,7% au premier semestre, grâce à des mesures d’appui surtout. »


Malgré cet optimisme, la chaîne Esprit reste en mauvaise posture : après 9 mois, le chiffre d’affaires s’établit à 20,27 milliards de dollars de Hong Kong (1,98 milliards d’euros), contre près de 24 milliards de dollars (environ 2,35 milliards d’euros) pour la même période l’année auparavant, soit une baisse de pas moins de 15,5% …


C’est principalement en Europe qu’Esprit est en perte de vitesse : au cours des 9 derniers mois les ventes y ont régressé de 8,7% dans le retail et pire encore pour le wholesale avec un recul de 17%. Le Vieux Continent représente plus de trois quarts du chiffre d’affaires du groupe. Dans la zone Asie-Australie la baisse des ventes se limite à -2,2% (retail) et  -11,5% (wholesale). En Amérique du Nord, où Esprit a fermé tous ses magasins en propre, le chiffre d’affaires a diminué de près de la moitié (-47,3%).


Fermeture de 16 magasins supplémentaires

Esprit a donc annoncé « des pertes substantielles » sur l’ensemble de son année comptable (en cours jusqu’au 30 juin prochain), attribuables à « une perte opérationnelle supérieure aux attentes » (un montant précis n’a pas été communiqué) et des provisions pour la reprise d’activités en Chine, la fermeture de 16 magasins en propre, les contrats de bail  de 44 magasins déficitaires et une adaptation d’inventaire.

 

L’actuel management dit « mettre tout en œuvre  à court et à long terme, afin de redynamiser le business, avec une attention particulière au niveau de l’amélioration des produits », tout en conseillant  « aux actionnaires de l’entreprise et aux investisseurs potentiels d’agir avec prudence lors de ventes d’actions de l’entreprise. »  Un avertissement justifié, car à l’ouverture de la bourse de Hong Kong l’action chutait de 6,6%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’enseigne de chaussures Torfs ouvre son 1er magasin wallon à Libramont

26/04/2018

Lundi 30 avril le chausseur Torfs ouvrira son premier point de vente wallon à Libramont et profite de cette occasion pour lancer son webshop dans la partie francophone du pays. A terme l’enseigne vise quinze magasins en Wallonie.

American Apparel fait son come-back avec un webshop

26/04/2018

Après avoir fermé tous ses magasins physiques l’an dernier, la chaîne de mode américaine American Apparel vient de rouvrir son webshop international. Désormais les fans belges et néerlandais de la marque pourront donc y faire leur shopping online.

JBC mise sur les cabas réutilisables

26/04/2018

Le retailer de mode JBC se veut un précurseur en matière de durabilité : récemment la chaîne a introduit une nouvelle politique autour des cabas, visant à récompenser les choix responsables. Les clients se montrent d’ores et déjà très enthousiastes.

Gucci : croissance de près de 50% grâce à la résurgence des années ‘90

25/04/2018

Au 1er trimestre le chiffre d’affaires du groupe de luxe français Kering a grimpé de 36,5%. Gucci en particulier a su tirer profit de l’engouement des jeunes pour les années ’90 : la marque est ‘in’ auprès des ados et a vu bondir son CA de 48,7%.

Cinq ans après le drame du Rana Plaza : « Trop peu de mesures gouvernementales »

24/04/2018

Cinq ans après l’effondrement des usines textiles du Rana Plaza au Bangladesh, la Belgique prend peu de mesures contraignantes pour obliger les fabricants à garantir une production durable. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude de la KULeuven.

Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.