Esprit : réduction des coûts, CA et bénéfice en baisse

Esprit continue de décliner : durant l’exercice écoulé tant le chiffre d’affaires que le bénéfice ont reculé. Néanmoins le groupe de mode dit constater des signes de redressement grâce aux restructurations et aux fermetures de magasins.


Fermetures et dépréciations

Au cours de l’exercice comptable écoulé Esprit a vu son chiffre d’affaires chuter de 12,9% à 12.932 millions de dollars de Hong Kong (près de 1,5 milliard d’euros). Cette baisse serait due aux fermetures de magasins : la surface de vente totale a diminué de pas moins de 14,3% par rapport à l’année précédente.


Durant l’exercice comptable clos le 30 juin, la marge bénéficiaire brut a reculé de 1,1% à 50,3%, principalement en raison de la diminution des stocks. Le bénéfice net s’est établi à 2.144 millions de dollars de Hong Kong (247,5 millions d’euros), suite à des dépréciations exceptionnelles et aux coûts de restructuration. Ces coûts non-récurrents se sont élevés à 1.493 millions de dollars de Hong Kong (172,3 millions d’euros).


« Une structure de coûts nettement plus saine »

La liquidation des stocks et des magasins peu performants s’inscrit dans le cadre du plan stratégique du groupe, lancé en novembre 2018. Esprit s’était alors fixé pour objectif de générer deux milliards de dollars de Hong Kong d’économies endéans les deux ans  et d’améliorer la marge bénéficiaire de 3 à 5 points de pourcentage endéans les trois ans.


Depuis la mise en œuvre du plan stratégique une amélioration considérable est perceptible, se félicite le CEO Anders Kristiansen. Aujourd’hui Esprit a une structure de coûts nettement plus saine, ajoute le CFO Thomas Tang.


Les coûts opérationnels ont en effet diminué de 16,6% grâce aux économies réalisées au niveau du personnel, des magasins et du marketing. De plus, la baisse du chiffre d’affaires diminue de trimestre en trimestre. Il est donc question d’une évolution positive des chiffres de vente. En outre la baisse du bénéfice brut s’est réduite au deuxième semestre, étant donné que l’enseigne a accordé moins de réductions et de diminutions de prix.


Chute du wholesale au Benelux

Le Benelux n’est pas épargné : Esprit y a vu son chiffre d’affaires reculer de 14,6% à 190 millions d’euros. Dans les magasins en gestion propre le chiffre d’affaires a diminué de 11,1%, tandis que le wholesale a chuté de 28%, tirant ainsi vers le bas le chiffre d’affaires wholesale global du groupe.


A la fin de l’exercice comptable Esprit comptait 24 magasins en gestion propre aux Pays-Bas et 21 en Belgique. Récemment on apprenait qu’aux Pays-Bas cinq magasins franchisés fermaient leurs portes en raison de la faillite d’un franchisé. En Belgique l’enseigne a fermé deux magasins, d’où une baisse de la surface de vente de 12%. Sur base comparable le chiffre d’affaires belge a reculé de 4,4%.