Esprit réduit considérablement son réseau de magasins en Europe

Esprit réduit considérablement son réseau de magasins en Europe

Après avoir déjà fermé 17 magasins en France cette année, il semble qu’Esprit  ait également l’intention de fermer ses boutiques britanniques. L’enseigne de mode affirme pourtant vouloir rester active en Grande-Bretagne, mais il est peu probable qu’elle le soit encore par le biais de magasins en propre.

Encore sept magasins en Grande-Bretagne

Esprit, qui depuis un certain temps déjà cherche à donner un second souffle à sa marque, dispose encore de 7 magasins outre-Manche : quatre en gestion propre (dont le flagship store de la Regent Street à Londres) et trois en franchise. La marque y dispose également d’un webshop et est disponible dans de nombreuses boutiques multimarques.


D’autres fermetures ont déjà eu lieu à Canterbury, Norwich et Manchester. Selon DrapersOnline, Esprit ne tardera pas à fermer tous ses magasins britanniques, pour ensuite se concentrer entièrement sur l’e-commerce et la vente via des boutiques multimarques.


« Nous nous trouvons en ce moment dans un processus de transformation, qui doit renforcer notre marque et sa rentabilité sur le long terme. La maîtrise des coûts fait partie de ce processus. C’est pourquoi nous avons décidé de fermer certains magasins déficitaires en Europe », explique un porte-parole d’Esprit sur le site DrapersOnline.

 

Pourtant sur le site JustStyle, Esprit souligne que « le marché britannique reste un business viable, aujourd’hui et dans le futur. » Le porte-parole indique que « Esprit est toujours bien ancré sur le marché britannique grâce aux ventes wholesale et au e-commerce, deux canaux affichant une forte croissance. » « Esprit a reconfirmé son implication sur le marché du retail britannique », conclut JustStyle.


Fermeture de 17 magasins en France

Les rumeurs concernant la fermeture des magasins Esprit en Grande-Bretagne ont certainement été attisées par la fermeture de nombreuses boutiques en début d’année, notamment en France où 17 magasins ont fermé leurs portes.


« La fermeture de ces points de vente nous aide à remédier à la suroffre de magasins dans certaines régions ; ce qui aura sans aucun doute un impact positif sur le contexte difficile du marché et sur la situation globale d’Esprit », affirme le groupe. « Nous sommes convaincus que, grâce à notre plan de transformation, nos clients et partenaires pourront s’attendre à l’avenir à une marque plus forte, un meilleur encadrement de nos magasins et des produits d’un excellent rapport qualité/prix. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: