Faible bilan intermédiaire pour les soldes d’hiver

Faible bilan intermédiaire pour les soldes d’hiver

Les soldes d’hiver sont à mi-chemin, mais jusqu’à présent les commerçants de mode n’ont pas de quoi se réjouir : leur chiffre d’affaires est inférieur de 1% par rapport à celui réalisé durant les deux premières semaines des soldes d’hiver de 2014.

« Pas encore de rush sur les vêtements d’hiver »

Après deux semaines de soldes, il n’est toujours pas question de ruée sur les vêtements et chaussures d’hiver. A mi-chemin des soldes le chiffre d’affaires des commerçants a diminué de 1% par rapport à la première moitié des soldes d’hiver de 2014. C’est ce qui ressort d’un sondage de l’organisation des indépendants SNI auprès de 415 détaillants de mode.


« Les consommateurs appréhendent l’avenir et craignent que les mesures d’économies prises par le gouvernement ne les touchent lourdement », explique Christine Mattheeuws présidente du SNI. « C’est pourquoi pour l’instant ils n’achètent que ce dont ils ont vraiment besoin et laissent de côté le superflu, bien que diverses études démontrent que ces dernières années le pouvoir d’achat a augmenté. De plus il est dommage que la météo ne soit pas hivernale, car cela stimulerait la vente de vêtements et d’accessoires d’hiver. »


Ce faible bilan est une réelle déception pour le secteur, qui avait espérer pouvoir compenser la saison d’automne médiocre : durant cette période 53% des magasins de vêtements ont vu leurs ventes régresser d’en moyenne 8%. Seul un commerçant de mode sur cinq a vendu davantage durant cette saison automne-hiver par rapport à la même période un an plus tôt.

 

Tags: