Flanders Fashion Institute primé au Festival du film d’entreprise

Flanders Fashion Institute primé au Festival du film d’entreprise

Le court-métrage réalisé par Flanders Fashion Institute à l’occasion du London Fashion Week en février de cette année a été primé au Festival du film d’entreprise. Au travers de ce film, accueilli avec enthousiasme par le monde de la mode londonien, le FFI a voulu promouvoir les nouveaux créateurs de chez nous.

London Fashion Week

Le jury du Festival du film d’entreprise, qui couronne chaque année les meilleurs films du monde de l’entreprise belge, a décerné mercredi dernier le prix dans la catégorie ‘events’ au court-métrage de Flanders Fashion Institute. Le film a été réalisé à l’occasion du London Fashion Week, où le FFI organisait pour la première fois un ‘Showroom Belgium’, afin de présenter les jeunes talents de la mode belge à la presse internationale et aux acheteurs.


Le court-métrage, filmé en noir en blanc, raconte l’histoire d’un mannequin – habillée par les designers participants -  que l’on emballe dans une caisse, prête à être embarquée pour Londres. Le tournage s’est déroulé dans la salle Rubens du Musée Royal des Beaux-Arts à Anvers.


Médias sociaux et lieux  à haute fréquentation

Le court-métrage a été diffusé non seulement via les medias sociaux classiques, mais a également été présenté durant la semaine de la mode à l’aide d’un projecteur mobile dans des lieux très fréquentés de Londres, tels que les stations de métro, les musées et la rue commerçante Oxford Street.


« Flanders Fashion Institute est très heureux de ce prix », déclare Agnes Wené, project manager. « C’est la première fois que nous réalisons un film pour promouvoir les designers que nous soutenons et lançons à l’international.  Le fait de remporter ce prix, après avoir eu déjà des réactions positives du monde  de la mode londonien, nous conforte dans notre conviction de continuer sur la même voie. » Un award  tout à l’honneur de la mode belge, dont certaines ‘icônes’ traversent en ce moment des temps difficiles.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: