FNG veut revenir en Belgique

FNG veut revenir en Belgique

FNG veut revenir en Belgique
Foto: Expresso

L’entreprise de mode belgo-néerlandaise FNG veut redéménager son siège statutaire des Pays-Bas vers la Belgique. De plus, le groupe derrière Brantano, Claudia Sträter et Miss Etam envisage une deuxième cotation en bourse à Bruxelles.

Décision finale concernant le déménagement en mai

Depuis la reprise de R&S Retail en 2016 le quartier général et le siège statutaire de FNG sont basés à Zoetermeer aux Pays-Bas et le groupe est coté à la bourse d’Amsterdam. Pourtant un retour à Malines, le cœur historique de FNG, serait logique, estime le fondateur Dieter Penninckx : « Nous faisons beaucoup de business aux Pays-Bas, mais le management, les fondateurs et la majorité des actionnaires sont en Belgique. La plupart des décisions stratégiques sont également prises depuis notre siège principal à Malines », explique-t-il dans le journal De Tijd.


En ce moment l’entreprise de mode procède à une étude afin de déterminer les effets d’un éventuel déménagement, mais tout semble aller dans ce sens : reste à voir si l’assemblée générale en mai validera la décision. Au niveau fiscal le déménagement ne devrait pas poser de problèmes non plus.


Deuxième cotation sur Euronext

Le déménagement vers Malines devrait permettre à terme la création de cent nouveaux emplois. Actuellement FNG emploie 1500 personnes en Belgique et 2000 aux Pays-Bas. Toutefois tous les vêtements resteront stockés dans le nouvel entrepôt central aux Pays-Bas. L’investissement de la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) l’an dernier est peut-être pour quelque chose dans cette décision : depuis PMV détient 5% des actions de FNG.

.
Par le passé FNG était déjà coté sur le Marché Libre non-réglementé, mais le groupe de mode d’origine belge envisage désormais une deuxième cotation sur Euronext à Bruxelles, en plus de sa cotation à la bourse d’Amsterdam. Selon Penninckx, cette opération devrait être finalisée dans le courant de cette année.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.