Gérard Darel sous protection judiciaire durant 4 mois | RetailDetail

Gérard Darel sous protection judiciaire durant 4 mois

Gérard Darel sous protection judiciaire durant 4 mois

Le groupe de mode français Gérard Darel a été placé en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Paris. Durant 4 mois le groupe n’aura pas à rembourser ses dettes et bénéficiera de ce délai pour chercher un investisseur ou un repreneur.

Endettement trop lourd

Fondé en 1971 à Paris, le groupe Gérard Darel se positionne dans le segment haut de gamme. La marque française a été portée par bon nombre de célébrités, dont Angelina Jolie, Heidi Klum, Jessica Alba et Eva Longina, véritables ambassadrices de la marque.


Depuis 2008 Gérard Darel est détenu à 90% par le fonds d’investissement britannique Advent. Les 10% restants des actions sont aux mains de la famille fondatrice Gerbi. L’entrée au capital des Britanniques avait pour but notamment de permettre l’expansion à l’international du groupe français. Aujourd’hui Gérard Darel compte quelque 300 magasins dans le monde, dont la moitié en France, et réalise un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros.


A la recherche de nouveaux investisseurs

Toutefois,  suite à la concurrence accrue et aux résultats décevants, la marque s’est retrouvée en difficultés et dans l’incapacité de rembourser ses dettes dans les délais. La tentative de règlement à l’amiable avec les créanciers a échoué et aujourd’hui la dette du groupe est estimée à un peu plus de 100 millions d’euros.


Grâce à la protection judiciaire, Gérard Darel dispose à présent de quatre mois pour chercher de nouveaux investisseurs ou un repreneur. Le journal français Les Echos cite notamment IKKS, Armand Thierry, Sandro-Maje et l’investisseur Borletti comme éventuelles sauveurs. Ces derniers mois la sortie d’Advent du capital de Gérard Darel avait déjà été évoquée.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top