Gap publie des chiffres décevants et confirme la scission

Gap krijgt klappen

Une fois de plus les résultats trimestriels de Gap se sont avérés décevants. Néanmoins le groupe de mode américain maintient son projet de scission de l’entreprise en deux entités séparées.


Ventes en baisse

Au premier trimestre (clos le 4 mai) le chiffre d’affaires du groupe s’est établi à 3,7 milliards de dollars (3,3 milliards d’euros), soit une baisse de 2% par rapport à la même période l’année auparavant. La marque Old Navy est restée plus ou moins stable (-1%), tandis que Banana Republic (-3%) et surtout Gap (-10%) ont fortement régressé. Malgré le chiffre d’affaires en baisse, le résultat d’exploitation (ebit) a progressé et a atteint 316 millions de dollars (281 millions d’euros).


Début mars Gap avait déjà annoncé la fermeture de nombreux magasins. Le groupe avait également présenté son projet visant à scinder l’entreprise en deux entités : Old Navy deviendrait une entreprise indépendante cotée en bourse, tandis que les autres marques seraient regroupées sous une autre entité. Dans un communiqué de presse le CEO Art Peck se dit très déçus des résultats. Gap continue néanmoins de croire au projet de scission et dit vouloir se focaliser sur une croissance rentable sur le long terme pour les deux entreprises.