Gap se scinde en deux et réduit son réseau

Gap splitst zichzelf in twee
Shutterstock.com

Gap va se scinder en deux sociétés cotées en bourse. Old Navy devient une entreprise indépendante. Les autres marques (dont Banana Republic) se regrouperont dans une nouvelle société dont le nom n'a pas été révélé. L'entreprise réduira également le nombre de ses magasins.


Des besoins opérationnels uniques

La scission devrait permettre aux deux sociétés de maximiser leur focus et leur flexibilité, d'aligner les investissements sur les besoins opérationnels uniques et d'optimiser leur structure de coûts pour atteindre une croissance rentable. « Une étude approfondie menée par le conseil d'administration a clairement dévoilé que le modèle d'affaires et les clients d'Old Navy se distancient de plus en plus de nos autres marques et que chaque entreprise a besoin d'une stratégie différente pour aller de l'avant », a déclaré le PDG Robert Fisher.

 

Gap va se scinder en deux sociétés cotées en bourse. Une fois la scission faite, l'actuelle PDG d'Old Navy Sonia Syngal continuera à diriger la marque en tant qu’entreprise indépendante. Les autres marques de vêtements (dont Republic, Athleta, Intermix et Hill City outre Gap et Banana) seront intégrées dans une nouvelle entreprise qui sera dirigée par l'actuel président Art Peck. Le nom de cette nouvelle société n'a pas encore été dévoilé.

 

Un réseau de magasin plus restreint

En marge de l'annonce de la scission, il a également été communiqué que l’entreprise fermera 230 magasins Gap au cours des deux prochaines années. Gap a vu son chiffre d'affaires stagner en 2018 et c'est principalement la marque Gap qui enregistre de moins bons résultats que les autres marques. L'entreprise estime également avoir besoin d’un nombre moins important de magasins puisqu’on prévoit que, dans un futur proche, 40 % du chiffre d’affaires proviendra des activités en ligne.