Gucci booste le bénéfice du groupe de luxe Kering

Gucci booste le bénéfice du groupe de luxe Kering

Le groupe de luxe français Kering peut se targuer d’une excellente année 2017 : le chiffre d’affaires a bondi d’un quart et le bénéfice a plus que doublé par rapport à 2016.

« Année spectaculaire »

En 2017 le chiffre d’affaires de Kering s’est établi à 15,48 milliards d’euros, soit une croissance de 25% par rapport à 2016. Les marques de luxe, qui ont généré 10,8 milliards d’euros du chiffre d’affaires total, ont fait un énorme bond en avant : Gucci a progressé de 42% à 6,2 milliards d’euros et Yves Saint Laurent de +23% à 1,5 milliard d’euros. Kering estime que Gucci a réalisé « une année spectaculaire », avec un chiffre d’affaires qui pour la première fois a dépassé les 6 milliards d’euros. En Europe le chiffre d’affaires comparable des magasins en gestion propre de Gucci a bondi de pas moins de 57,6% et en Amérique du Nord de +43,9%.


La croissance exceptionnelle de Gucci a quelque peu éclipsé la belle performance d’Yves Saint Laurent dont le chiffre d’affaires a progressé de 23%. La division Sport & Lifestyle, segment dominé par la marque Puma, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 12,8% à 4,4 milliards d’euros, dont 4,2 milliards d’euros ont été généré par Puma (+14%).


« Performance phénoménale »

Cette croissance du chiffre d’affaires a eu son influence sur le bénéfice de Kering : l’EBIT a grimpé de 56,3% à 2,95 milliards d’euros, tandis que le bénéfice net a plus que doublé, passant de 813,5 millions d’euros à 1,79 milliard d’euros.


« Kering a réalisé des performances phénoménales en 2017. Nous avons réalisé 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire en un an et généré plus d’un milliard d’euros d’EBIT en plus », se félicite le CEO François-Henri Pinault. « Dans un environnement global qui reste incertain, nous ne relâcherons pas notre vigilance, mais nous sommes convaincus que cette année encore nous ferons beaucoup mieux que le reste du marché. »