Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons
Dafinchi / Shutterstock.com

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Davantage de variation dans la mode enfantine

Début septembre l’enseigne britannique John Lewis annonçait elle aussi qu’elle ne ferait plus la distinction entre les garçons et les filles dans son département pour enfants et dans ses propres collections de mode enfantine. L’objectif étant de donner aux parents et aux enfants une plus grande liberté de choix et d’éviter les stéréotypes sexistes.


Chez Hema aussi les rayons filles et garçons devront faire place à un rayon unique pour ‘kids’. C’est déjà le cas dans 300 des 700 magasins Hema. Reste à voir si Hema renoncera réellement à la distinction entre les genres, car aux dires de la chaîne, le but est avant tout d’amener davantage de variation dans les collections de mode enfantine.


« Nous constatons une demande grandissante de vêtements plus ‘costauds’ pour filles », explique Trevor Perren, directeur des achats de vêtements chez Hema. Sur Facebook il y a deux ans une fillette de dix ans aurait incité Hema à proposer des sous-vêtements plus ‘cool’ dans sa collection, car les sous-vêtements typiques pour filles avec des petits cœurs roses ne lui plaisaient pas. Un avis que partage par bon nombre de jeunes clients. « Vous trouverez toujours des petites jupes roses chez Hema, mais nous y ajoutons des vêtements plus ‘musclés’ pour filles », précise Perren.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

14/12/2017

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Hunkemöller élu ‘Retailer européen de l’année’

14/12/2017

L’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller a été couronnée  ‘Retailer of the Year Europe  2017-2018’.  Il s’agit de la troisième édition de ce concours organisé par Q&A, qui élit également le Retailer de l’année en Belgique et aux Pays-Bas.

Forte croissance pour Inditex qui fait ses adieux à son fondateur Amancio Ortega

14/12/2017

Durant les 3 premiers trimestres de l’exercice 2017 le groupe de mode Inditex a vu son CA progresser de 10% à 17,96 milliards d’euros. Belles performances qui ont été quelque peu éclipsées par l’annonce du départ d’Amancio Ortega, fondateur d’Inditex.

Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Hema renoue enfin avec les bénéfices

07/12/2017

Hema peut s’estimer satisfait de ses résultats : après avoir déjà réduit sa perte nette durant les précédents trimestres, la chaîne néerlandaise est enfin parvenue à générer un bénéfice net au troisième trimestre.

Hema ouvre son premier flagship store belge selon le concept international

06/12/2017

Ce mercredi 6 décembre l’enseigne néerlandaise Hema a ouvert son premier flagship store belge selon la formule internationale à la Place de la Monnaie à Bruxelles. Fin de cette semaine un magasin de ce type ouvrira également à Anvers.

Back to top