Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons
Dafinchi / Shutterstock.com

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Davantage de variation dans la mode enfantine

Début septembre l’enseigne britannique John Lewis annonçait elle aussi qu’elle ne ferait plus la distinction entre les garçons et les filles dans son département pour enfants et dans ses propres collections de mode enfantine. L’objectif étant de donner aux parents et aux enfants une plus grande liberté de choix et d’éviter les stéréotypes sexistes.


Chez Hema aussi les rayons filles et garçons devront faire place à un rayon unique pour ‘kids’. C’est déjà le cas dans 300 des 700 magasins Hema. Reste à voir si Hema renoncera réellement à la distinction entre les genres, car aux dires de la chaîne, le but est avant tout d’amener davantage de variation dans les collections de mode enfantine.


« Nous constatons une demande grandissante de vêtements plus ‘costauds’ pour filles », explique Trevor Perren, directeur des achats de vêtements chez Hema. Sur Facebook il y a deux ans une fillette de dix ans aurait incité Hema à proposer des sous-vêtements plus ‘cool’ dans sa collection, car les sous-vêtements typiques pour filles avec des petits cœurs roses ne lui plaisaient pas. Un avis que partage par bon nombre de jeunes clients. « Vous trouverez toujours des petites jupes roses chez Hema, mais nous y ajoutons des vêtements plus ‘musclés’ pour filles », précise Perren.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

H&M investit dans le recyclage de vieux vêtements

12/10/2017

Le groupe suédois H&M a pris une participation minoritaire dans Re:newcell, qui œuvre pour une industrie de la mode durable. La technologie de Re:newcell vise à recycler d’anciens vêtements.

Uniqlo : hausse du bénéfice de plus du double

12/10/2017

Durant l’exercice écoulé, Uniqlo a plus que doublé son bénéfice, alors que le chiffre d’affaires n’a progressé que de 4,2%. L’enseigne de mode japonaise s’attend à ce que d’ici peu les ventes internationales dépassent celles de son marché domestique.

Gucci, à son tour, bannit la fourrure

12/10/2017

La maison de mode Gucci n’utilisera plus de fourrure dans ses collections de vêtements et d'accessoires. C’est ce qu’a annoncé le CEO Marco Bizzarri lors d’un discours au London College of Fashion, à l’occasion de la remise du Kering Award pour une mode durable.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Le groupe de luxe LVMH dépasse les attentes

10/10/2017

Durant les trois premiers trimestres de son exercice le groupe de luxe français LVMH, qui détient notamment Louis Vuitton et Christian Dior, a dépassé les attentes des analystes avec un chiffre d’affaires en progression de 12% sur base comparable.

Chaussures Maniet ouvre quatre magasins en région liégeoise

09/10/2017

L’entreprise Chaussures Maniet a ouvert quatre nouveaux points de vente dans la région liégeoise : il s’agit de deux magasins Maniet et deux magasins Luxus. Ensemble, ils représentent une quarantaine d’emplois.

Back to top