Hermès à nouveau sous contrôle familial

Hermès à nouveau sous contrôle familial

La maison de luxe française Hermès est à nouveau dirigée par un membre de la famille fondatrice. Le mois dernier Axel Dumas, issu de la sixième génération, a été désigné comme nouveau CEO.

Protéger l’entreprise d’intrusions extérieures  

Axel Dumas remplace Patrick Thomas, premier gérant non familial, qui depuis huit ans dirigeait la maison de mode fondée en 1837. Dumas reprend les rênes d’une entreprise au mieux de sa forme, qu’il devra néanmoins préserver  d’intrusions extérieures : on se souvient de la controverse qu’avait suscité son rival LVMH en 2010 en acquérant ‘subrepticement’ une participation de 20% dans Hermès.


Inquiétée par cette affaire, la famille Hermès a tenu à mettre en sécurité  51% des actions en les plaçant dans un véhicule séparé, ce qui garantira une protection pendant au moins vingt ans. Actuellement la famille détient environ 70% des actions.


Poursuivre la croissance

Axel Dumas devra également veiller à poursuivre la croissance de l’entreprise. Entre 2009 et 2012 le chiffre d’affaires a augmenté de 82% à 3,5 milliards d’euros. Le bénéfice s’élevait à 740 millions d’euros, soit une hausse  de 156% par rapport à 2009.


Pour assurer cette croissance, la production devra elle aussi augmenter et c’est là que réside le problème. La formation d’un nouvel artisan chez Hermès peut durer jusqu’à deux ans, ce qui bien entendu fait obstacle à l’augmentation de la capacité de production. « Notre production reste centrée sur le savoir-faire et cela demande une longue formation », explique Dumas dans le Financial Times.


Axel Dumas (43 ans) a étudié la philosophie à la Sorbonne, le droit à Paris et est diplômé de Harvard. Avant de rejoindre l’entreprise familiale en 2003, il a travaillé pour la banque française BNP Paribas. Après avoir cogéré le groupe avec Patrick Thomas depuis l’année dernière, il est à présent seul aux commandes en tant que CEO.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’Europe et l’Asie boostent le chiffre d’affaires de Guess

22/11/2017

Durant le 3ème trimestre la marque de mode américaine Guess a vu son chiffre d’affaires progresser de plus de 3%, et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en Asie et en Europe. Malgré cette croissance du CA, l’entreprise a subi une perte.

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

21/11/2017

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Desigual : Forte baisse du CA durant les trois premiers trimestres

14/11/2017

Au cours des trois premiers trimestres de 2017 la chaîne de mode espagnole Desigual a vu son CA d’affaires chuter de plus de 10%. Le groupe a souffert de résultats particulièrement décevants en Europe, d’où provient la majeure partie de son CA.

Back to top