Hermès loin devant les grandes maisons de luxe

sylv1rob1 / Shutterstock.com

La marque de sacs à main Hermès a vu son chiffre d'affaires diminuer de 7,2% l'année dernière. Néanmoins, la trajectoire de croissance la marque a été impressionnante : au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires en Asie du Sud-Est avait déjà augmenté de 43%.

 

Grosse avance sur les concurrents

En 2020, le chiffre d’affaires de la maison de luxe Hermès est descendu à 1,39 milliards d'euros, une baisse de 7,2% par rapport à l’année précédente. Le bénéfice net a également reculé, atteignant près de 1,4 milliards d’euros, contre 1,53 milliards en 2019. Néanmoins, avec ces résultats, la marque de luxe française l’emporte sur bon nombre de ses concurrents.

 

Au premier semestre, l'entreprise a beaucoup souffert de la pandémie de coronavirus, mais les ventes sont reparties en hausse constante au second semestre. Le quatrième trimestre a été particulièrement bon : alors que les géants du luxe LVMH et Kering ont enregistré une perte de chiffre d’affaires, les ventes d'Hermès ont augmenté de 12,3%.

 

Bonus pour tous les employés

Ces bons résultats ont principalement été alimentés par la région de l'Asie du Sud-Est, avec une bonne dynamique notamment dans la Grande Chine, en Corée et en Australie, selon l'entreprise. Le chiffre d’affaires a grimpé de 43,4% dans la région. En comparaison, en Europe où le confinement est toujours de mise, le chiffre d’affaires a chuté de 10,8%. Sur l'ensemble de l'année, le marché asiatique a enregistré une croissance de 14%, en partie grâce à une nouvelle plateforme de commerce électronique dans la région. En Europe, le chiffre d’affaire annuel a terminé 24% dans le rouge.


Le PDG, Axel Dumas, confirme avoir des objectifs de chiffre d'affaires « ambitieux » pour 2021, mais admet également qu'il est difficile de faire des prévisions en période de pandémie du coronavirus. Le PDG promet à tous les employés de la marque un généreux bonus de 1 250 euros cette année, pour les remercier de leurs efforts l'année dernière.