H&M à la traîne par rapport à Zara et au niveau antérieur à la pandémie

H&M à la traîne par rapport à Zara et au niveau antérieur à la pandémie
Shutterstock.com

Les ventes de H&M ont augmenté moins que prévu au cours des trois mois précédant la fin du mois d'août, et sont même restées largement en-deçà des niveaux d'avant la pandémie. Les restrictions liées au coronavirus empêchent toujours de nombreux clients de se rendre dans les magasins.

 

Les restrictions continuent de peser

Au cours du trimestre précédent, les revenus ont certes augmenté de 9 % pour atteindre 55,6 milliards de couronnes suédoises (5,5 milliards d'euros), chiffre qui reste largement inférieur à la croissance de 14 % des ventes nettes prévue par les analystes, rapporte Reuters. Par rapport à la même période en 2019 - c'est-à-dire avant la pandémie - les ventes ont chuté de 11 % : les ventes ont continué à être affectées par les mesures liées au coronavirus, notamment en Asie et en Australie.

 

Au début du troisième trimestre, environ 180 magasins ont été temporairement fermés. Sur de nombreux marchés, les magasins qui ont ouvert leurs portes étaient également soumis à des restrictions, par exemple au niveau des heures d'ouverture ou du nombre de clients autorisés. Fin août, une centaine de magasins étaient encore fermés temporairement.

 

Lente reprise

Grâce à des ventes en hausse de 4 % par rapport à 2019, H&M a renoué avec les bénéfices au trimestre avril-juin, après avoir signé une perte un an plus tôt en raison de la pandémie. Vers la fin du trimestre, les ventes ont cependant à nouveau connu un ralentissement.

 

La chaîne de mode suédoise se remet donc de la crise liée au coronavirus nettement plus lentement que son grand rival Inditex. Le holding qui détient Zara et Massimo Dutti , entre autres, a annoncé hier des résultats record .

 

H&M publiera ses résultats trimestriels définitifs le 30 septembre.