H&M déçoit les attentes, une fois de plus

H&M déçoit les attentes, une fois de plus

H&M déçoit les attentes, une fois de plus
Shutterstock

La chaîne de mode H&M a débuté son nouvel exercice comptable avec des chiffres décevants. Maintenant que les ventes déclinent aussi sur le marché domestique suédois pour la première fois depuis des décennies, les investisseurs perdent confiance.

Croissance en baisse

Hennes & Mauritz, la deuxième plus grande marque de mode au monde, a publié des chiffres trimestriels en recul, une fois de plus : le chiffre de vente de 46,2 milliards de couronnes suédoises (4,6 milliards d’euros) réalisé entre décembre et février s’est avéré inférieur au chiffre d’affaires attendu de 47,3 milliards de couronnes (4,7 milliards d’euros) et en-deçà du chiffre d’affaires de 47 milliards de couronnes enregistré un an plus tôt.


Le mois dernier la chaîne de mode avait déjà laissé entendre que les réductions de prix suite aux stocks trop importants pèseraient sur les résultats. Au troisième trimestre de l’an de dernier l’enseigne avait évoqué le même argument pour justifier les chiffres décevants.


Recul aussi en Suède

Par ailleurs les chiffres trimestriels révèlent une tendance préoccupante : pour la première fois depuis des décennies les ventes de H&M sont en baisse sur son marché domestique suédois, où la chaîne a accueilli moins de clients dans ses magasins. Lors de la première assemblée avec les investisseurs institutionnels ('capital markets day') en février H&M n’a pas su convaincre les investisseurs de sa stratégie en vue d’inverser la tendance.


Contrairement à H&M, cette semaine son concurrent Inditex, maison-mère de Zara, a publié d’excellents chiffres : durant les cinq premières semaines de l’exercice fiscal le groupe a enregistré une croissance des ventes de 9% et de solides performances online.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.