H&M lance une véritable machine de recyclage

H&M lance une véritable machine de recyclage
Photos : H&M

Dans une succursale d’H&M située à Stockholm, les clients peuvent désormais transformer leurs vieux vêtements en nouvelles pièces d’habillement. La machine de recyclage nommée « Looop » réalise l’ensemble du processus en quelques heures à peine. Ce projet s’inscrit dans les plus larges objectifs de durabilité du détaillant.

 

Pull neuf en 5 heures

Looop, de la taille d’un conteneur, a été installée dans un magasin H&M de Drottninggatan, l’une des rues commerçantes les plus célèbres de Stockholm. Les clients peuvent y apporter de vieilles pièces de tissus pour les faire transformer (contre rémunération) en de nouveaux articles. La machine nettoie et décompose les pièces de tissus fournies et les transforme finalement en quelque chose de nouveau. Étonnamment, cette technologie ne nécessite en outre ni eau ni produits chimiques. L’ensemble du processus est achevé en environ 5 heures.

 

Le but de la machine en question n’est certes pas de recycler des vêtements à l’échelle industrielle, assure Pascal Brun, responsable du développement durable chez H&M. Le détaillant souhaite avant tout montrer aux clients le fonctionnement du processus de recyclage des textiles et les sensibiliser au recyclage des vieux vêtements. D’après les recherches de la Fondation Ellen MacArthur, pas moins de 87 % des vêtements portés sont actuellement détruits ou jetés. Seul 1 % des matières premières sont utilisées pour la fabrication de nouveaux vêtements. Le reste servira de rembourrage pour les matelas ou de matériau d’isolation, écrit Fast Company.

 

Looop s’inscrit dans l’ambition d’H&M de devenir une entreprise totalement circulaire et « climate positive » d’ici 2040. Ainsi, en 2030, la chaîne de mode ne veut plus utiliser que des matériaux recyclés ou produits de manière durable. L’année dernière, leur part atteignait 57 %.