H&M : plus de 50 % de chiffre d’affaires en moins

Coronavirus : plus de 50 % de chiffre d’affaires en moins pour H&M
Beeld: Manuel Esteban / Shutterstock.com

Le détaillant suédois H&M a vu ses ventes chuter de pas moins de 57 % en devises locales depuis le début du mois de mars. Les stocks continuent, quant à eux, de s’accumuler.

 

Encore 60 % des magasins fermés

Entre le 1er mars et le 6 mai, H&M a vu ses ventes diminuer de 57 % en devises locales par rapport à l’année précédente. La plupart des magasins du deuxième plus grand détaillant de mode au monde ont été fermés en raison de la pandémie de coronavirus. Les ventes en ligne ont augmenté de 32 %, mais n’ont pas réussi à compenser suffisamment l’impact de la crise.

 

Par conséquent, les stocks d’articles invendus ont augmenté pour atteindre un peu plus de 41 milliards de couronnes suédoises (4 milliards d’euros) à la fin avril, contre 37,2 milliards de couronnes suédoises fin février et 40 milliards de couronnes suédoises un an plus tôt. Dès le 3 avril, H&M avait émis un avertissement sur le fait que la chaîne clôturerait ce trimestre en étant déficitaire pour la première fois depuis des décennies. Depuis la fin du mois dernier, les magasins ont commencé à rouvrir progressivement, mais environ 60 % des points de vente sont encore fermés actuellement.

 

Chute de 71 % aux USA

« Dans les marchés qui commencent à rouvrir, les activités dans les magasins restent encore limitées dans un premier temps », a déclaré H&M avant le début de son assemblée générale annuelle, selon Reuters. En Allemagne, par exemple, l’entreprise a enregistré 46 % de ventes en moins au deuxième trimestre, alors qu’aux États-Unis, cette baisse atteint même 71 %.

 

En chiffres absolus, le coût des démarques au deuxième trimestre devrait être inférieur à celui du deuxième trimestre 2019, mais en raison de la baisse significative des ventes, les démarques auront malgré tout un impact négatif de 2 à 4 points de pourcentage sur la marge brute.