H&M récolte la tempête avec ses T-shirts de groupes de metal fictifs

H&M récolte la tempête avec ses T-shirts de groupes de metal fictifs

Les groupes de metal et leurs fans inconditionnels n’ont guère apprécié le nouveau projet de H&M : l’enseigne propose des T-shirts à l’effigie de faux groupes de metal. La contre-offensive sur Facebook et You Tube ne s’est pas fait attendre.

‘H&M ne signifie pas Heavy Metal’

Depuis un certain temps déjà H&M vend des T-shirts à l’effigie de groupes de metal, tels que Metallica, Guns N' Roses ou encore Slayer. Mais avec son nouveau projet l’enseigne suédoise  va encore plus loin en proposant des T-shirts avec des logos inventés de groupes de metal tout aussi fictifs.


Une initiative qui n’a pas plu aux inconditionnels  de musique metal, qui bien vite ont rendu à H&M la monnaie de sa pièce en créant des pages Facebook de ces groupes fictifs et en postant des vidéos You Tube les montrant sous un jour peu reluisant : l’un d’entre eux à des problèmes avec la loi française, un autre incite à la violence et la haine, un autre encore affiche des penchants néonazis.


H&M souligne que les créateurs « ne se sont pas inspirés de groupes musicaux existants », mais certains marketeurs préviennent néanmoins des dangers de l’utilisation d’une subculture telle que le metal, qui selon eux « comporte des tas d’éléments controversés qui ne conviennent absolument pas au marketing de masse. » Par ailleurs l’univers du metal a horreur des ‘poseurs’ … rien d’étonnant donc à ce que de telles initiatives vous reviennent en pleine figure comme un boomerang …

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top