H&M va produire en Éthiopie | RetailDetail

H&M va produire en Éthiopie

H&M va produire en Éthiopie

La chaîne de prêt-à-porter suédoise Hennes & Mauritz (H&M) va délocaliser une partie de sa production en Éthiopie. « Une nécessité pour répondre à la future croissance », estime le groupe. « Mais cette expansion vers l’Afrique ne remplace pas pour autant l’engagement envers l’Asie ». Actuellement H&M effectue une grande part de sa production à bas coût au Bangladesh.

Commandes-tests

« Pour garantir notre expansion, nous devons veiller à notre capacité. C’est pourquoi nous augmentons notre production dans les usines existantes, mais nous recherchons également de nouvelles zones de production », explique le porte-parole Camilla Emilsson-Falk dans The Wall Street Journal.


La chaîne suédoise a passé des commandes-tests auprès de fournisseurs éthiopiens. Selon un fournisseur, H&M souhaiterait faire fabriquer un million de vêtements par mois en Éthiopie.

 

Moitié moins cher qu’en Chine

Bien entendu la délocalisation en Éthiopie s’explique par des raisons financières. Selon les derniers chiffres disponibles de Sanford C. Bernstein datant de 2011, le coût de production par unité serait moitié plus bas qu’en Chine. Bien que cet avantage ne soit pas valable à long terme : en Chine les prix augmentent de 7,7% par an, en Éthiopie de 18%. A ce rythme l’Éthiopie sera plus chère que la Chine d’ici 2019.


Le gouvernement éthiopien estime que la production textile deviendra l’un des pôles de croissance de l’économie du pays. L’objectif est d‘exporter pour un milliard de dollars de textile d’ici 2016. Durant la période de juillet 2011 à juin 2012 le pays a exporté pour 84,6 millions de dollars de vêtements, soit une hausse de 26% par rapport à l’année précédente.


H&M suit ainsi l’exemple des chaînes britanniques Tesco, George et Primark qui elles aussi ont transféré une partie de leur production en Éthiopie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai forcés de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top