H&M va produire en Éthiopie | RetailDetail

H&M va produire en Éthiopie

H&M va produire en Éthiopie

La chaîne de prêt-à-porter suédoise Hennes & Mauritz (H&M) va délocaliser une partie de sa production en Éthiopie. « Une nécessité pour répondre à la future croissance », estime le groupe. « Mais cette expansion vers l’Afrique ne remplace pas pour autant l’engagement envers l’Asie ». Actuellement H&M effectue une grande part de sa production à bas coût au Bangladesh.

Commandes-tests

« Pour garantir notre expansion, nous devons veiller à notre capacité. C’est pourquoi nous augmentons notre production dans les usines existantes, mais nous recherchons également de nouvelles zones de production », explique le porte-parole Camilla Emilsson-Falk dans The Wall Street Journal.


La chaîne suédoise a passé des commandes-tests auprès de fournisseurs éthiopiens. Selon un fournisseur, H&M souhaiterait faire fabriquer un million de vêtements par mois en Éthiopie.

 

Moitié moins cher qu’en Chine

Bien entendu la délocalisation en Éthiopie s’explique par des raisons financières. Selon les derniers chiffres disponibles de Sanford C. Bernstein datant de 2011, le coût de production par unité serait moitié plus bas qu’en Chine. Bien que cet avantage ne soit pas valable à long terme : en Chine les prix augmentent de 7,7% par an, en Éthiopie de 18%. A ce rythme l’Éthiopie sera plus chère que la Chine d’ici 2019.


Le gouvernement éthiopien estime que la production textile deviendra l’un des pôles de croissance de l’économie du pays. L’objectif est d‘exporter pour un milliard de dollars de textile d’ici 2016. Durant la période de juillet 2011 à juin 2012 le pays a exporté pour 84,6 millions de dollars de vêtements, soit une hausse de 26% par rapport à l’année précédente.


H&M suit ainsi l’exemple des chaînes britanniques Tesco, George et Primark qui elles aussi ont transféré une partie de leur production en Éthiopie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.