Hugo Boss compte sur une reprise grâce à la Chine

Hugo Boss compte sur une reprise grâce à la Chine
Photo : Karolis Kavolelis / Shutterstock.com

Chez Hugo Boss, les confinements décrétés en raison du coronavirus ont provoqué une baisse de 59 % du chiffre d’affaires, mais la maison de mode connait à nouveau une forte croissance en Chine et ses ventes en ligne ont également augmenté fortement. 

 

L’Amérique la plus touchée 

Lors du dernier trimestre, Hugo Boss a enregistré un chiffre d’affaires trimestriel de 275 millions d’euros, soit 59 % de moins qu’un an plus tôt. En Amérique du Nord et du Sud, les ventes ont même chuté de 82 %, selon Reuters, en raison des fermetures temporaires de magasins et de la forte diminution du tourisme causée par la pandémie. Les troubles et les protestations ayant secoué les États-Unis en mai et juin dernier ont exercé une pression supplémentaire sur les ventes.

 

En outre, Hugo Boss a déclaré avoir subi une perte opérationnelle de 124 millions d’euros, bien que ce montant soit plus ou moins conforme aux attentes des analystes. Ils tablaient en effet sur un chiffre d’affaires de 288 millions d’euros et des pertes atteignant 133 millions d’euros. 

 

La Chine se redresse

Au second semestre 2020, la maison de couture allemande s’attend à connaitre une amélioration progressive, d’autant plus que les ventes en Chine ont fortement repris en juin. Sur l’ensemble du trimestre, les ventes ont augmenté de 4 % en Chine continentale grâce à un mois ayant affiché une croissance à deux chiffres. 

 

Autre point positif, les ventes en ligne : elles ont augmenté de 74 % au cours du dernier trimestre et ont même doublé en Chine. L’incertitude étant encore trop forte, la marque de mode ne souhaite cependant pas faire de prévisions pour le reste de l’année.