Hugo Boss : croissance du chiffre d’affaires de 5% au 4ème trimestre

Hugo Boss : croissance du chiffre d’affaires de 5% au 4ème trimestre

Au quatrième trimestre le groupe de mode allemand Hugo Boss a vu son chiffre d’affaires progresser de 5% à 684 millions d’euros et a clôturé son exercice fiscal avec des ventes records, grâce à ses activités retail en gestion propre.

Année record après un excellent quatrième trimestre

Avant conversion en euros, le chiffre d’affaires trimestriel de Hugo Boss a augmenté de 3%. On observe les plus fortes performances en Asie (+5%), suivie de l’Europe (+4%) et l’Amérique (+1%). Les boutiques en gestion propre surtout affichent de très beaux résultats pour le dernier trimestre de 2014 : leur chiffre d’affaires a grimpé de 6%, alors que les activités de gros ont stagné.


Sur l’ensemble de l’année 2014 Hugo Boss a réalisé un chiffre d’affaires de 2,572 milliards d’euros (contre 2,432 milliards d’euros en 2013), soit une hausse de 6%. Grâce à la croissance à deux chiffres enregistrée en Grande-Bretagne le chiffre d’affaires annuel en Europe a progressé d’environ 7%. Même croissance de 7% en Asie, grâce à l’augmentation de la part de marché en Chine, tandis qu’en Amérique on note une hausse de 4%.


Hugo Boss doit son année record à la forte croissance de ses activités retail en gestion propre, qui progressent de 12%, alors que la division de gros a régressé de 1%.  A noter que la collection pour femmes BOSS Womenswear a connu un grand succès (+18%).


Expansion en Asie et au Moyen-Orient

Malgré un contexte économique difficile, le CEO Claus Dietrich Lahrs démarre 2015 avec optimisme, en prévoyant pour cette année une croissance du chiffre d’affaires à « mid-single-digit rate » (environ 5%) et une hausse du résultat d’exploitation compris entre 5 et 7%.


Pour réaliser cet objectif le groupe a l’intention d’ouvrir davantage de magasins en gestion propre en Asie et au Moyen-Orient, pour ainsi compenser le « ralentissement substantiel » de l’Europe : « Nous allons étendre notre présence dans le segment du luxe et du prêt-à-porter féminin et en même temps renforcer notre réseau retail grâce à une offre omnichannel », conclut Claus-Dietrich Lahrs.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’Europe et l’Asie boostent le chiffre d’affaires de Guess

22/11/2017

Durant le 3ème trimestre la marque de mode américaine Guess a vu son chiffre d’affaires progresser de plus de 3%, et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en Asie et en Europe. Malgré cette croissance du CA, l’entreprise a subi une perte.

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

21/11/2017

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Desigual : Forte baisse du CA durant les trois premiers trimestres

14/11/2017

Au cours des trois premiers trimestres de 2017 la chaîne de mode espagnole Desigual a vu son CA d’affaires chuter de plus de 10%. Le groupe a souffert de résultats particulièrement décevants en Europe, d’où provient la majeure partie de son CA.

Back to top