Hugo Boss : croissance du chiffre d’affaires de 5% au 4ème trimestre | RetailDetail

Hugo Boss : croissance du chiffre d’affaires de 5% au 4ème trimestre

Hugo Boss : croissance du chiffre d’affaires de 5% au 4ème trimestre

Au quatrième trimestre le groupe de mode allemand Hugo Boss a vu son chiffre d’affaires progresser de 5% à 684 millions d’euros et a clôturé son exercice fiscal avec des ventes records, grâce à ses activités retail en gestion propre.

Année record après un excellent quatrième trimestre

Avant conversion en euros, le chiffre d’affaires trimestriel de Hugo Boss a augmenté de 3%. On observe les plus fortes performances en Asie (+5%), suivie de l’Europe (+4%) et l’Amérique (+1%). Les boutiques en gestion propre surtout affichent de très beaux résultats pour le dernier trimestre de 2014 : leur chiffre d’affaires a grimpé de 6%, alors que les activités de gros ont stagné.


Sur l’ensemble de l’année 2014 Hugo Boss a réalisé un chiffre d’affaires de 2,572 milliards d’euros (contre 2,432 milliards d’euros en 2013), soit une hausse de 6%. Grâce à la croissance à deux chiffres enregistrée en Grande-Bretagne le chiffre d’affaires annuel en Europe a progressé d’environ 7%. Même croissance de 7% en Asie, grâce à l’augmentation de la part de marché en Chine, tandis qu’en Amérique on note une hausse de 4%.


Hugo Boss doit son année record à la forte croissance de ses activités retail en gestion propre, qui progressent de 12%, alors que la division de gros a régressé de 1%.  A noter que la collection pour femmes BOSS Womenswear a connu un grand succès (+18%).


Expansion en Asie et au Moyen-Orient

Malgré un contexte économique difficile, le CEO Claus Dietrich Lahrs démarre 2015 avec optimisme, en prévoyant pour cette année une croissance du chiffre d’affaires à « mid-single-digit rate » (environ 5%) et une hausse du résultat d’exploitation compris entre 5 et 7%.


Pour réaliser cet objectif le groupe a l’intention d’ouvrir davantage de magasins en gestion propre en Asie et au Moyen-Orient, pour ainsi compenser le « ralentissement substantiel » de l’Europe : « Nous allons étendre notre présence dans le segment du luxe et du prêt-à-porter féminin et en même temps renforcer notre réseau retail grâce à une offre omnichannel », conclut Claus-Dietrich Lahrs.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.