Hugo Boss poursuit son développement dans l'e-commerce

Shutterstock.com

Hugo Boss a rendu son webshop accessible à douze pays supplémentaires, dont la Russie, la Turquie et les Émirats arabes unis. La marque de mode allemande veut doubler ses ventes en ligne en deux ans.

 

Surfer sur une tendance durable

Hugo Boss poursuit le développement de sa boutique en ligne. Après 32 nouveaux pays l'année dernière, la marque ouvre désormais son propre webshop dans douze pays supplémentaires : le Bahreïn, l'Égypte, l'Estonie, le Koweït, la Lettonie, la Lituanie, Oman, la Russie, l'Arabie saoudite, la Turquie, les Émirats arabes unis et la Corée du Sud.

 

L'année dernière, la branche e-commerce d'Hugo Boss avait enregistré une croissance de plus de 50 % à 221 millions d'euros. Cela n'a cependant pas empêché le groupe  de plonger nettement dans le rouge sous l'effet de la crise sanitaire : le chiffre d'affaires total a chuté de 31 % à 1,95 milliard d'euros.

 

Hugo Boss s'attend à ce que la part des ventes en ligne continue à augmenter au cours des années à venir. L'entreprise prévoit un chiffre d'affaires en ligne supérieur à 300 millions d'euros en 2021 et souhaite même dépasser les 400 millions d'euros d'ici fin 2022.