Hunkemöller pousse les utilisateurs mobiles vers les magasins physiques

Hunkemöller pousse les utilisateurs mobiles vers les magasins physiques

Dans la nouvelle version de son application mobile, l’enseigne de lingerie Hunkemöller mise pleinement sur le principe du ‘location based messaging’ : par le biais du geofencing notamment, le commerçant  tente d’attirer les fans, qui passent aux alentours, vers le point de vente physique.

Location based messaging

La nouvelle application de Hunkemöller permet d’envoyer un message personnel à l’utilisateur de smartphone ayant téléchargé l’appli, lorsque celui-ci passe dans les alentours d’un point de vente. « En appliquant le geofencing les utilisateurs de l’appli, qui se situent dans un rayon de 100 mètres autour d’un magasin Hunkemöller, recevront un message ‘push’ personnel. L’application n’a pas besoin d’être activée pour réceptionner le message », explique la chaîne dans un communiqué de presse.


Hunkemöller est convaincu que « le location based messaging permettra de renforcer le lien entre le canal mobile et le magasin physique. Aujourd’hui nous sommes en mesure d’inviter la cliente à découvrir la dernière collection ou à utiliser ses points sur sa carte de fidélité lorsqu’elle passe près de notre magasin. »


Bien entendu la nouvelle application a été mûrement réfléchie. Ainsi pour éviter l’irritation du consommateur, chaque utilisateur de l’appli ne recevra qu’un seul message par point de vente et par campagne. Par ailleurs le système fonctionne uniquement durant les heures d’ouverture du magasin en question (et non pas le soir par exemple).


Lancement dans cinq pays

Autre nouveauté de l’appli : les coupons ‘realtime’, à utiliser tant online qu’offline.  Ainsi Hunkemöller peut  lancer un coupon mobile à tout moment de la journée et le promouvoir via un message push. Cela permet au commerçant d’agir rapidement par rapport à certains facteurs comme la météo, des événements spéciaux ou des jours de fêtes.


La nouvelle application existe en six langues, mais pour l’instant elle n’est disponible qu’aux Pays-Bas, en Allemagne, en Danemark, en Autrich et en Suède. D’ici peu son lancement est prévu également en France et en Espagne. A quand le tour de la Belgique ?

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: