Hunkemöller pousse les utilisateurs mobiles vers les magasins physiques

Hunkemöller pousse les utilisateurs mobiles vers les magasins physiques

Dans la nouvelle version de son application mobile, l’enseigne de lingerie Hunkemöller mise pleinement sur le principe du ‘location based messaging’ : par le biais du geofencing notamment, le commerçant  tente d’attirer les fans, qui passent aux alentours, vers le point de vente physique.

Location based messaging

La nouvelle application de Hunkemöller permet d’envoyer un message personnel à l’utilisateur de smartphone ayant téléchargé l’appli, lorsque celui-ci passe dans les alentours d’un point de vente. « En appliquant le geofencing les utilisateurs de l’appli, qui se situent dans un rayon de 100 mètres autour d’un magasin Hunkemöller, recevront un message ‘push’ personnel. L’application n’a pas besoin d’être activée pour réceptionner le message », explique la chaîne dans un communiqué de presse.


Hunkemöller est convaincu que « le location based messaging permettra de renforcer le lien entre le canal mobile et le magasin physique. Aujourd’hui nous sommes en mesure d’inviter la cliente à découvrir la dernière collection ou à utiliser ses points sur sa carte de fidélité lorsqu’elle passe près de notre magasin. »


Bien entendu la nouvelle application a été mûrement réfléchie. Ainsi pour éviter l’irritation du consommateur, chaque utilisateur de l’appli ne recevra qu’un seul message par point de vente et par campagne. Par ailleurs le système fonctionne uniquement durant les heures d’ouverture du magasin en question (et non pas le soir par exemple).


Lancement dans cinq pays

Autre nouveauté de l’appli : les coupons ‘realtime’, à utiliser tant online qu’offline.  Ainsi Hunkemöller peut  lancer un coupon mobile à tout moment de la journée et le promouvoir via un message push. Cela permet au commerçant d’agir rapidement par rapport à certains facteurs comme la météo, des événements spéciaux ou des jours de fêtes.


La nouvelle application existe en six langues, mais pour l’instant elle n’est disponible qu’aux Pays-Bas, en Allemagne, en Danemark, en Autrich et en Suède. D’ici peu son lancement est prévu également en France et en Espagne. A quand le tour de la Belgique ?

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Desigual : Forte baisse du CA durant les trois premiers trimestres

14/11/2017

Au cours des trois premiers trimestres de 2017 la chaîne de mode espagnole Desigual a vu son CA d’affaires chuter de plus de 10%. Le groupe a souffert de résultats particulièrement décevants en Europe, d’où provient la majeure partie de son CA.

Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles

13/11/2017

La chaîne de magasins suédoise H&M ne pourra plus utiliser les bandes parallèles sur ses vêtements de sport. Le tribunal de La Haye a jugé que celles-ci ressemblaient trop aux trois bandes caractérisant la marque Adidas.

Burberry annonce une nouvelle stratégie après un solide 1er semestre

09/11/2017

Burberry peut s’estimer satisfait de son 1er semestre : le CA a progressé de 9% et le bénéfice opérationnel a bondi de 28%. Pourtant à la bourse l’action a chuté : les investisseurs se montrent sceptiques face à la nouvelle stratégie annoncée par le CEO Marco Gobbetti.

Nouveau CEO pour Christian Dior

09/11/2017

Sidney Toledano, qui durant dix-neuf ans a dirigé la maison de mode Christian Dior, passera le flambeau à l’actuel CEO de Fendi, Pietro Beccari, en février prochain. Cette passation de pouvoir s’inscrit dans un vaste remaniement du management de LVMH.

Back to top