Ice-Watch doit abandonner ses boîtes Lego

Ice-Watch doit abandonner ses boîtes Lego

La marque belge de montres fantaisie Ice-Watch a perdu son procès contre le géant du jouet danois Lego. Dorénavant  TKS, titulaire de la marque, ne pourra plus vendre ses montres dans les boîtes colorées empilables avec ses 4 plots caractéristiques, car elles ressembleraient trop au blocs de jeux Lego.

Interdiction de la chambre de commerce confirmée

Lego vient donc de gagner son procès contre Ice-Watch tant en première instance qu’en appel. Fin 2011 le tribunal de commerce de Bruxelles avait déjà condamné Ice-Watch à suspendre la production des boîtes d’emballage. Ice Watch avait alors interjeté un appel.


A présent la cour d’appel de Bruxelles confirme cette interdiction, estimant que la ressemblance avec les blocs Lego est trop grande et provoque donc une confusion auprès du public qui pourrait à tort penser qu’il s’agit d’un produit Lego.


En cas de non-respect du jugement, les sanctions seront sévères pour Ice-Watch : si le fabricant belge utilise encore les boîtes litigieuses il sera condamné à payer à Lego une astreinte de 200 euros par produit et 10.000 euros par jour, les blocs de jeux Lego étant brevetés. A présent l’entreprise dispose de 90 jours pour adapter ses emballages, après quoi elle pourra être sanctionnée.


Hit international ‘made in Belgium’

La marque belge Ice-Watch connaît un énorme succès international : depuis sa création en 2007 à Bastogne, l’entreprise a vendu près de 9 millions d’exemplaires au niveau mondial. Les montres sont commercialisées via  12.000 points de vente dans plus de 100 pays.  Sur la toile aussi Ice-Watch est bien présent : le site web accueille chaque mois quelque 150.000 visiteurs et la marque compte déjà 2,6 millions de fans sur Facebook.

 

 

Tradcution : Marie-Noëlle Masure

Tags: