Ice-Watch doit abandonner ses boîtes Lego

Ice-Watch doit abandonner ses boîtes Lego

La marque belge de montres fantaisie Ice-Watch a perdu son procès contre le géant du jouet danois Lego. Dorénavant  TKS, titulaire de la marque, ne pourra plus vendre ses montres dans les boîtes colorées empilables avec ses 4 plots caractéristiques, car elles ressembleraient trop au blocs de jeux Lego.

Interdiction de la chambre de commerce confirmée

Lego vient donc de gagner son procès contre Ice-Watch tant en première instance qu’en appel. Fin 2011 le tribunal de commerce de Bruxelles avait déjà condamné Ice-Watch à suspendre la production des boîtes d’emballage. Ice Watch avait alors interjeté un appel.


A présent la cour d’appel de Bruxelles confirme cette interdiction, estimant que la ressemblance avec les blocs Lego est trop grande et provoque donc une confusion auprès du public qui pourrait à tort penser qu’il s’agit d’un produit Lego.


En cas de non-respect du jugement, les sanctions seront sévères pour Ice-Watch : si le fabricant belge utilise encore les boîtes litigieuses il sera condamné à payer à Lego une astreinte de 200 euros par produit et 10.000 euros par jour, les blocs de jeux Lego étant brevetés. A présent l’entreprise dispose de 90 jours pour adapter ses emballages, après quoi elle pourra être sanctionnée.


Hit international ‘made in Belgium’

La marque belge Ice-Watch connaît un énorme succès international : depuis sa création en 2007 à Bastogne, l’entreprise a vendu près de 9 millions d’exemplaires au niveau mondial. Les montres sont commercialisées via  12.000 points de vente dans plus de 100 pays.  Sur la toile aussi Ice-Watch est bien présent : le site web accueille chaque mois quelque 150.000 visiteurs et la marque compte déjà 2,6 millions de fans sur Facebook.

 

 

Tradcution : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top