Inditex réserve 287 millions d’euros pour parer aux dégâts du coronavirus

Vrouw zit op trap met winkeltas retailer Zara
Sorbis / Shutterstock.com

Inditex, maison-mère de Zara, a réalisé une excellente année 2019, mais se prépare maintenant à affronter la crise du coronavirus. Le géant espagnol de la mode prévoit une provision de 287 millions d’euros et a déjà fermé 3.785 magasins dans le monde.


Solides performances en 2019

L’an dernier Inditex a vu progresser son chiffre d’affaires de 8% à 28,3 milliards d’euros. Sur base comparable le chiffre d’affaires a augmenté de 6,5%, en grande partie grâce aux ventes en ligne qui ont bondi de 23% à 3,9 milliards d’euros. Actuellement l’e-commerce génère déjà 14% du chiffre d’affaires global.


Le bénéfice net a grimpé de 6% à 3,64 milliards d’euros, montant dont le groupe a déjà déduit une provision de 287 millions d’euros pour parer aux coûts de stocks qui inévitablement découleront de la crise du coronavirus. En excluant cette provision, le bénéfice net aurait augmenté de 12%. L’EBITDA a progressé de 39% à 7,6 milliards d’euros.


Fermeture de la moitié des magasins

Mais désormais Inditex porte toute son attention sur l’année à venir et les répercussions de la pandémie. Le 17 mars le groupe avait déjà par mesure de précaution fermé 3785 magasins dans 39 pays, soit la moitié de son réseau de magasins. A noter qu’en Chine, à l’exception de 11 points de vente, tous les magasins ont rouvert leurs portes.


Vu ces fermetures le chiffre d’affaires durant les deux premières semaines du mois de mars a déjà chuté de 24%. Du 1er février jusqu’à aujourd’hui on observe une baisse de 4,9%. En raison de la situation incertaine le conseil d’administration d’Inditex a décidé de ne pas encore verser de dividendes pour 2019 et de prévoir le bénéfice net de l’an dernier comme réserves. Lors de l’assemblée générale en juillet, le groupe reviendra sur la question de la distribution de dividendes.