Inditex se considère comme un bienfaiteur pour l’économie espagnole

Inditex se considère comme un bienfaiteur pour l’économie espagnole

Inditex est un bienfaiteur pour l’économie – surtout espagnole – qui traverse actuellement une période difficile. L’année dernière le géant de la mode a créé 10.800 nouveaux jobs, dont la majorité sur son marché intérieur. C’est ce qu’a affirmé Pablo Isla, président du groupe textile qui détient notamment les marques Zara et Massimo Dutti, lors de l’assemblée générale des actionnaires.

Expansion malgré la crise

Malgré la lourde crise économique qui frappe l’Espagne, Inditex a continué à se développer. Depuis 2007 le chiffre d’affaires a augmenté de 9,4 milliards d’euros à 15,9 milliards d’euros en 2012, soit une progression de 69%. Ces dernières années le groupe s’est tourné vers les marchés émergents en  Asie du Sud-Est, en Amérique latine et en Europe de l’Est. Néanmoins le Vieux Continent représente encore 66% de chiffre de vente global.


L’année dernière Inditex a investi quelque 1,4 milliard d’euros, principalement dans de nouvelles plateformes logistiques en Espagne. D’autre part le quartier général a été agrandi, ce qui a permis d’embaucher des employés supplémentaires.


Par ailleurs Inditex  crée également des emplois chez ses fournisseurs. Le géant de la mode déclare avec fierté avoir passé pour plus de 3,4 milliards d’euros en commandes auprès de plus de 6.600 entrepreneurs espagnols en 2012.


Inditex prend la durabilité à cœur

Mais Inditex tient également à souligner son souci de durabilité dans d’autres domaines. L’entreprise a effectué plus de 3.500 contrôles quant aux conditions de production chez ses fournisseurs. Aux dires du groupe, plus de 91% de la production provient de fournisseurs ayant obtenu les plus hautes cotes.


Inditex s’engage également au niveau environnemental : d’ici 2020 tous ses magasins devront opérer de façon éco-efficace ; ce qui implique notamment une réduction de  la consommation d’eau de 50% et une diminution de la consommation en électricité de 30%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top