Inditex se considère comme un bienfaiteur pour l’économie espagnole

Inditex se considère comme un bienfaiteur pour l’économie espagnole

Inditex est un bienfaiteur pour l’économie – surtout espagnole – qui traverse actuellement une période difficile. L’année dernière le géant de la mode a créé 10.800 nouveaux jobs, dont la majorité sur son marché intérieur. C’est ce qu’a affirmé Pablo Isla, président du groupe textile qui détient notamment les marques Zara et Massimo Dutti, lors de l’assemblée générale des actionnaires.

Expansion malgré la crise

Malgré la lourde crise économique qui frappe l’Espagne, Inditex a continué à se développer. Depuis 2007 le chiffre d’affaires a augmenté de 9,4 milliards d’euros à 15,9 milliards d’euros en 2012, soit une progression de 69%. Ces dernières années le groupe s’est tourné vers les marchés émergents en  Asie du Sud-Est, en Amérique latine et en Europe de l’Est. Néanmoins le Vieux Continent représente encore 66% de chiffre de vente global.


L’année dernière Inditex a investi quelque 1,4 milliard d’euros, principalement dans de nouvelles plateformes logistiques en Espagne. D’autre part le quartier général a été agrandi, ce qui a permis d’embaucher des employés supplémentaires.


Par ailleurs Inditex  crée également des emplois chez ses fournisseurs. Le géant de la mode déclare avec fierté avoir passé pour plus de 3,4 milliards d’euros en commandes auprès de plus de 6.600 entrepreneurs espagnols en 2012.


Inditex prend la durabilité à cœur

Mais Inditex tient également à souligner son souci de durabilité dans d’autres domaines. L’entreprise a effectué plus de 3.500 contrôles quant aux conditions de production chez ses fournisseurs. Aux dires du groupe, plus de 91% de la production provient de fournisseurs ayant obtenu les plus hautes cotes.


Inditex s’engage également au niveau environnemental : d’ici 2020 tous ses magasins devront opérer de façon éco-efficace ; ce qui implique notamment une réduction de  la consommation d’eau de 50% et une diminution de la consommation en électricité de 30%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top