Intimacy continue d’affecter les résultats de Van de Velde

Intimacy continue d’affecter les résultats de Van de Velde

Au premier semestre 2014  le fabricant de lingerie est-flandrien Van de Velde a réalisé un chiffre d’affaires de 106,9 millions d’euros, soit une hausse de 10,3%. Néanmoins l’enseigne américaine Intimacy continue d’affecter les résultats du groupe.

Fortes performances du commerce de gros

A données comparables, le chiffre d’affaires de Van de Velde a progressé de 9,1% durant le premier semestre. Durant cette même période les ventes de gros ont augmenté de 13,8% ; une croissance que le fabricant doit surtout au lancement de Prima Donna Swim et qui dépasse largement la hausse de 8% annoncée précédemment par Van de Velde.


En revanche le chiffre d’affaires de la chaîne sœur Intimacy chute de 22 ,7% en monnaie locale. Suite à l’affaiblissement du dollar par rapport à l’euro cette baisse est encore un peu plus marquée en euros. Cette mauvaise performance entraînera très certainement une importante dévaluation. Van de Velde communiquera l’entièreté de ses résultats financiers le 29 août.


Après avoir déjà pris une participation minoritaire dans Intimacy en 2007, Van de Velde détient une participation majoritaire de 85% depuis 2010. En février le CEO Ignace Van Doorselaere avait déclaré qu’un revirement rapide s’imposait pour la chaîne américaine.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: