JBC et Chaussures Torfs intimement liés sur le Meir à Anvers

JBC et Chaussures Torfs intimement liés sur le Meir à Anvers

Vendredi dernier le magasin jumelé JBC et Chaussures Torfs  a rouvert ses portes sur le Meir à Anvers, selon un tout nouveau concept. Après des travaux de transformation intensifs, les deux enseignes forment à présent un ensemble cohérent au sein du même point de vente.

Deux géants de la mode  sous le même toit


La bonne  entente au niveau commercial entre JBC et les Chaussures Torfs n’est pas nouvelle : les deux chaînes sont souvent voisines et depuis quelques années elles ont parfois même un porche d’entrée commun,  avec une bifurcation vers chaque enseigne.


En 2007 les deux chaînes de mode poussent plus loin encore cette proximité, en s’installant sous le même toit sur le Meir à Anvers : une première dans le paysage retail belge. Un choix dicté en grande partie par les loyers élevés pour un magasin de cette ampleur, situé sur une artère commerciale exclusive. Par ailleurs Barbara Torfs, marketing manager des Chaussures Torfs, soutient avec force   que « cette double présence renforce l’impact  commercial ».


Mais finalement cette formule combinée n’offrait pas la satisfaction espérée, car chacune des deux enseignes conservait malgré tout son propre look & feel au sein du magasin. « Même si chacun y mettait du sien et même si le concept fut un succès », explique Barbara Torfs, « il y avait néanmoins un manque de cohésion, ce qui nuisait à l’image dans son l’ensemble. »


Un nouveau concept unique

Aujourd’hui, cinq ans plus tard, le point de vente a été entièrement relooké, conférant à l’ensemble une unité  cohérente du rez-de-chaussée jusqu’au deuxième étage. Ce concept commun, conçu par le bureau d’architecture intérieure Pure Sang, tient compte à la fois des différents besoins d’étalage et de présentations des deux enseignes, tout en conservant une uniformité et une clarté au niveau de l’aménagement.


Il aura fallu dix mois pour que JBC et Chaussures Torfs se disent entièrement satisfaits du concept. Un projet pas toujours évident à réaliser, comme le confirme Barbara Torfs. « Mais finalement le résultat est époustouflant.  Jamais nous n’aurions osé rêver d’un concept si réussi, où chacune des deux enseignes a le sentiment de ne pas s’être trop éloignée du concept qu’offre les magasins séparés. »


On ignore encore si le concept sera déployé dans d’autres villes. « Pour l’instant nous n’avons aucun projet en ce sens. Le Meir à Anvers est un endroit unique en Flandre. Il n’est pas si facile de transposer un tel concept dans une autre ville ou un autre espace commercial », conclut Torfs.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: