JBC lance une nouveau concept d’expérience durable

JBC lance une nouveau concept d’expérience durable à Louvain
Photos : JBC & Dobit

JBC réouvre son magasin urbain à Louvain avec un tout nouveau concept. Pour attirer l’attention de toute la famille sur le récit de durabilité de la chaîne, le magasin pilote mise sur des gadgets technologiques et une expérience ludique. 

 

Avancer dans la durabilité

L'objectif de durabilité de JBC est visible dès que les clients entrent dans le magasin entièrement rénové à Louvain. Le magasin, situé rue de Bruxelles, a été entièrement relooké pour promouvoir l’expérience et la durabilité de façon ludique. Il s’agit d'un magasin pilote, le premier de ce type, et « d'un véritable magasin familial », dixit Bart Claert, PDG.


Si les clients de la chaîne de mode ne semblent pas encore très portés sur la durabilité, JBC s’est donné pour mission de les sensibiliser à cette thématique et de mettre en avant ses initiatives. « C’est la première fois que nous les exposons au public. Beaucoup de nos clients se soucient du prix et du budget, mais nous voulons leur montrer qu'il n’y a pas d'incompatibilité. Qui dit durabilité ne dit pas forcément prix élevé », déclare la responsable CSR, Valerie Geluykens.


L’échelle est ici un facteur essentiel. Dans le magasin rénové, les jeans et vestes recyclés I AM fabriqués à partir de bouteilles en plastique PET sont mis à l’honneur. Geluykens : « Nous pouvons faire pression sur les prix en fabriquant des vestes pour toutes les catégories de clients, hommes, femmes et enfants, et si nous voulons élargir la gamme de jeans I AM, d’autres vestes en jeans pourront probablement être fabriquées à partir de ce matériau. Tout est une question d’achats efficaces. »

 

Jouer avec des machines de recyclage et des miroirs intelligents

Le détaillant souhaite également travailler sur une norme pour des salaires décents dans les usines, mais ici aussi, l’échelle fait défaut : JBC cherche à s’associer avec des partenaires du secteur pour faire pression sur les fournisseurs. L’entreprise n’a pas encore défini des objectifs concrets en matière de durabilité, mais c’est en préparation.


Le nouveau concept de magasin est donc également axé sur une expérience teintée de durabilité. Un imposant auvent en jeans a été fabriqué avec les excédents du détaillant tandis que le conteneur pour vêtements usagés dispose d'un emplacement de choix dans le magasin de Louvain, avec des écrans fournissant des explications sur le projet de recyclage. En partenariat avec Wereld Missie Hulp et Wolkat, JBC fabrique par exemple des sacs à partir des vêtements collectés, exposés juste sur le côté. 


Outre l’habillage du magasin dans un style « naturel » grâce au bois et à la couleur verte, avec meubles circulaires et surcyclés provenant d’autres filiales, ce sont surtout les gadgets technologiques qui attirent l’attention. Par exemple, Babs et Tiest emmènent les enfants dans une « plaine de jeux extérieure à l’intérieur », un monde interactif pour enfants, pour leur faire passer un petit quizz sur la durabilité. 


Sur des écrans interactifs, Babs et Tiest, un clin d’œil au fondateur Jean-Baptiste Claes, leur expliquent de façon ludique ce qu’est la durabilité, indiquent les partenaires Dobit et Wave Of Engagement. Les enfants peuvent y faire fonctionner une machine de recyclage en pédalant et le « miroir magique » intelligent leur parle de l’origine des produis grâce à la RFID.

 

Personnaliser et réparer les vêtements

Pour les parents, le coin « Studio Unique » est un véritable atout : ils peuvent y faire personnaliser des vêtements avec une photo ou une broderie. Un trou dans votre pull préféré ? Avec les patchs décoratifs, JBC tente également d’encourager les clients à réparer leurs vêtements pour les porter plus longtemps, tout en jouant sur la tendance à la personnalisation.  Le magasin rénové laisse également une place prépondérante aux Local Markets, des partenariats temporaires entre JBC et des marques et entrepreneurs locaux.


Ce tout nouveau concept de magasin est une première pour Louvain, mais aussi l’épreuve du feu. JBC ne nourrit pas encore de projets concrets pour l’extension du concept : l’entreprise souhaite d’abord prendre le temps d’obtenir un feedback et de l’évaluer.