JBC soutient l’Action Damien avec ses ‘Foulards de l’Espoir’ | RetailDetail

JBC soutient l’Action Damien avec ses ‘Foulards de l’Espoir’

JBC soutient l’Action Damien avec ses ‘Foulards de l’Espoir’

Visite royale chez JBC ce lundi : la princesse Astrid y a participé à un workshop de nouage de foulards. Mais pas n’importe quels foulards, les ‘Foulards de l’Espoir’, que l’enseigne vend au profit de l’Action Damien et sa lutte contre la tuberculose.

« Faire quelque chose en retour »

L’action organisée par la chaîne de mode JBC au profit de l’Action Damien a été baptisée ‘Foulard de l’Espoir’. L’organisation caritative, qui fête cette année son 50ème anniversaire, a trouvé en JBC un partenaire afin d’attirer l’attention sur la tuberculose, une maladie typique de la pauvreté.


« Les foulards sont branchés et grâce aux workshops dans les magasins JBC, les clients découvrent comment nouer leurs foulards de différentes manières. L’engagement sociétal peut prendre des allures très ‘fashion’ », indique JBC. Hier, journée mondiale de la tuberculose, le princesse Astrid a participé un l’un de ces workshops.


« Nous soutenons l’Action Damien, car cette organisation est active dans les pays où nous faisons fabriquer nos collections. De cette manière nous voulons faire quelque chose en retour », explique Bart Claes, CEO de JBC.


40 euros pour guérir un patient atteint de tuberculose

Parmi les maladies infectieuses, la tuberculose est la plus meurtrière : elle fait chaque année des millions de victimes, principalement des personnes jeunes entre 15 et 44 ans. Pourtant la maladie peut être guérie : grâce à une cure soutenue d’antibiotiques 95% des patients survivent.

 

En collaboration avec l’Institut de Médecine tropicale d’Anvers, l’Action Damien a développé un traitement plus court, qui donne d’excellents résultats. Ce traitement est déjà appliqué au Bangladesh et est testé dans certains pays africains.


De plus ce traitement est nettement moins coûteux : il suffit de 40 euros pour guérir un patient. C’est dans ce cadre que JBC a lancé son projet ‘Foulard de l’Espoir’. Les foulards sont disponibles en quatre couleurs et imprimés avec le logo de l’Action Damien (un papillon en forme de cœur) . Ils coûtent 19,90 euros, dont 5 euros sont reversés à l’Action Damien.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top