JBC suit plus de 17 millions de vêtements via la RFID

JBC suit plus de 17 millions de vêtements via la RFID

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC est en mesure de suivre minutieusement toute sa chaîne d’approvisionnement, depuis l’atelier de production en passant par le centre de distribution jusqu’à ses 144 boutiques.

L’optimalisation du stock est un must pour l’omni-canal

En exploitant  pleinement le système RFID (radio-frequency identification), l’enseigne de mode JBC est parvenue à avoir un aperçu précis de ses stocks, non seulement dans ses centres de distribution, mais également dans chacune de ses 144 boutiques en Belgique, au Luxembourg et en Allemagne.


Le système permet également de suivre les commandes encore en route provenant de ses quelque 100 producteurs dans le monde et même de contrôler les retours des commandes en ligne des clients. Pour réaliser cet exploit technologique, JBC a fait appel à Checkpoint Systems.


« Ainsi nous pouvons quantifier et localiser plus de 17 millions d’items en stock, ce qui nous permettra à l’avenir d’élaborer nos initiatives omni-canal en toute confiance », explique Fred Tielens, responsable de la logistique chez JBC. En même temps les e-acheteurs auront un aperçu très précis des vêtements et des tailles encore disponibles, ce qui pour un retailer fast-fashion comme JBC est crucial.


« Par ailleurs la radio-identification peut également nous aider à évaluer l’impact de promotions et même de faire des suggestions sur mesure pour chaque client. Ainsi nous pourrons encore mieux accompagner le client dans son processus d’achat, du début jusqu’à la fin, que ce soit online ou dans le point de vente physique », poursuit Fred Tielens.


Grâce à ce système, chacun des 144 magasins sert pour ainsi dire de mini centre de distribution, qui peut se charger tant des commandes en ligne que des ventes physiques. Dans le centre logistique central de Houthalen-Helchteren six tunnels RFID de Checkpoint vérifient automatiquement les livraisons qui entrent et les commandes qui sortent.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top