JD Sports victime de pillages à la suite d'un incident raciste

Plunderingen bij JD Sports na racistisch incident

En peu de temps quatre succursales de l’enseigne de sport JD Sports, dont deux belges, ont été pillées. Un incident raciste survenu en octobre dans un point de vente liégeois de la chaîne pourrait être à l’origine de ces faits.


Racisme?

Mercredi soir deux magasins belges de l’enseigne JD Sports, l’un à Liège et l’autre à Bruxelles, ont été pillés par une dizaine de jeunes. Des faits similaires se sont produits jeudi à Amsterdam, ainsi que fin octobre dans un magasin londonien. Un incident raciste survenu dans un point de vente liégeois de la chaîne dans le centre commercial Médiacité pourrait être à l’origine de ces faits. Le 23 octobre la gérante du magasin aurait en effet tenu des propos racistes envers ses employés : en fin de journée les employés sont toujours fouillés pour vérifier s’ils n’ont rien volé et elle leur aurait demandé de se présenter en trois groupes : les ‘Arabes’, les ‘gwères’ et les ‘macaques’. Une vidéo de la scène a ensuite circulé sur les réseaux sociaux.


Selon le journal Het Laatste Nieuws, la gérante concernée aurait été licenciée depuis. « Nous ne pouvons tolérer aucune forme de discrimination. Notre enquête est maintenant terminée et la gérante a quitté l’entreprise », annonce JD Sports dans un communiqué sur Facebook.


Manifestation

Samedi JD Sports a ouvert un nouveau magasin à Wijnegem. Par mesure de précaution de nombreux policiers étaient présents sur les lieux, mais il n’y pas eu d’incidents. Par contre à Médiacité la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) – une organisation qui lutte contre le racisme – a organisé une manifestation devant le magasin par solidarité avec les employés de JD Sports. Le magasin est resté fermé.


Selon le porte-parole de la LDNA, Egountchi Behanzin, il ne s’agit pas du premier cas de racisme au sein de l’enseigne britannique. « C’est du pur racisme et c’est inadmissible en 2019 », a-t-il souligné. JD Sports compte 800 magasins dans le monde et est actif dans seize pays.