Kering et Alibaba unissent leurs forces pour combattre la contrefaçon

Kering et Alibaba unissent leurs forces pour combattre la contrefaçon
Shutterstock

Le groupe de luxe français Kering renonce à ses procédures en justice contre le Chinois Alibaba qu’il accusait d’offrir une vitrine à des produits contrefaits. Désormais, les deux parties vont unir leurs forces dans la lutte contre la contrefaçon.

Une task-force commune

En 2015, Kering avait engagé des poursuites devant un tribunal américain à l’encontre d’Alibaba estimant que l’on trouvait trop de produits de contrefaçon de marques comme Saint Laurent ou Gucci sur sa plate-forme et que le géant chinois de l’e-commerce n’entreprenait rien pour l’empêcher.

 

Pourtant, ces dernières années, Alibaba avait pris des mesures dans la lutte contre la contrefaçon et, aujourd’hui, il a donc réussi à convaincre Kering de sa bonne foi. En conséquence, les poursuites ont été abandonnées et les deux parties ont créé une ‘task-force’ contre la contrefaçon.

 

Kering n’était pas seul à se plaindre des agissements d’Alibaba. Plusieurs leaders de l’American Apparel & Footwear Association avaient manifesté leur mécontentement à l’égard de l’entreprise chinoise, la plaçant même momentanément sur une liste noire.

 

Alibaba a décidé d’agir contre la contrefaçon dès lors que le problème a commencé à prendre de l’ampleur hors de Chine. Le pays a en effet mauvaise réputation en la matière et si ces pratiques sont plus ou moins tolérées en Chine même, c’est nettement moins le cas aux États-Unis et en Europe. Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, a demandé au gouvernement chinois de prendre des mesures plus strictes à l’encontre des contrefacteurs. Alibaba a déjà signé des accords de collaboration avec des marques comme Adidas, Nike et le groupe de luxe LVMH.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Ralentissement de la croissance chez Primark

18/01/2018

Durant le premier trimestre de l’exercice en cours le chiffre d’affaires de l’enseigne de mode irlandaise Primark a progressé de 7% à taux de change constants, voire même de 9% en incluant les effets de change.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Zalando : bénéfice légèrement inférieur aux attentes

17/01/2018

Au cours de l’exercice écoulé l’e-tailer allemand Zalando a vu progresser son chiffre d’affaires de près d’un quart. Le bénéfice d’exploitation est lui aussi en hausse de près de 5%, mais reste néanmoins en-deçà des attentes du groupe.

Yoox Net-a-Porter réalise un CA record en 2017

16/01/2018

En 2017 l’e-tailer Yoox Net-a-Porter (YNAP) a atteint un chiffre d’affaires record de plus de 2 milliards d’euros, soit une croissance de plus de 10% par rapport à 2016.

Hugo Boss : objectifs de croissance de 2017 atteints

16/01/2018

La marque de mode allemande Hugo Boss a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés pour 2017, grâce notamment à une forte croissance au 4ème trimestre. Sur l’ensemble de l’année le chiffre d’affaires a progressé de 3% hors effets de change.

Le président Macron veut inscrire la baguette au patrimoine mondial

15/01/2018

A l’exemple de la bière belge et la pizza napolitaine, la confédération des boulangers français, soutenue par le président français Macron, souhaite inscrire la baguette au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Back to top