Kering en Alibaba gaan samen strijd aan tegen namaak | RetailDetail

Kering et Alibaba unissent leurs forces pour combattre la contrefaçon

Kering et Alibaba unissent leurs forces pour combattre la contrefaçon
Shutterstock

Le groupe de luxe français Kering renonce à ses procédures en justice contre le Chinois Alibaba qu’il accusait d’offrir une vitrine à des produits contrefaits. Désormais, les deux parties vont unir leurs forces dans la lutte contre la contrefaçon.

Une task-force commune

En 2015, Kering avait engagé des poursuites devant un tribunal américain à l’encontre d’Alibaba estimant que l’on trouvait trop de produits de contrefaçon de marques comme Saint Laurent ou Gucci sur sa plate-forme et que le géant chinois de l’e-commerce n’entreprenait rien pour l’empêcher.

 

Pourtant, ces dernières années, Alibaba avait pris des mesures dans la lutte contre la contrefaçon et, aujourd’hui, il a donc réussi à convaincre Kering de sa bonne foi. En conséquence, les poursuites ont été abandonnées et les deux parties ont créé une ‘task-force’ contre la contrefaçon.

 

Kering n’était pas seul à se plaindre des agissements d’Alibaba. Plusieurs leaders de l’American Apparel & Footwear Association avaient manifesté leur mécontentement à l’égard de l’entreprise chinoise, la plaçant même momentanément sur une liste noire.

 

Alibaba a décidé d’agir contre la contrefaçon dès lors que le problème a commencé à prendre de l’ampleur hors de Chine. Le pays a en effet mauvaise réputation en la matière et si ces pratiques sont plus ou moins tolérées en Chine même, c’est nettement moins le cas aux États-Unis et en Europe. Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, a demandé au gouvernement chinois de prendre des mesures plus strictes à l’encontre des contrefacteurs. Alibaba a déjà signé des accords de collaboration avec des marques comme Adidas, Nike et le groupe de luxe LVMH.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

24/05/2018

ECG, le département design et import de e5 Mode, s’affilie à la Fair Wear Foundation. Cette organisation internationale, en collaboration avec les marques de vêtements, œuvre pour de meilleures conditions de travail pour les ouvriers du textile.

L’enseigne de chaussures Torfs devient franchisé de The Athlete’s Foot

23/05/2018

Le 1er juin la chaîne de sneakers The Athlete’s Foot ouvrira un magasin au Waasland Shopping Center. Ce 2ème magasin belge est le premier à ouvrir en partenariat avec le chausseur Torfs. Cette année l’ouverture d’un autre magasin est prévu à Eeklo.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.