Kipling soupçonne Kruidvat de contrefaçon

Kipling controleert Kruidvat-tassen op namaak
Shutterstock.com

Kipling ouvre une enquête à l’encontre de Kruidvat  pour contrefaçon : selon VF Corporation, propriétaire de la marque Kipling, deux sacs à main vendus par l’enseigne néerlandaise seraient des copies de modèles de Kipling.


Astreinte de 1.000 euros par sac vendu

Kipling a obtenu l’autorisation du tribunal de l’entreprise néerlandophone de Bruxelles de saisir des éléments ou documents chez Kruidvat, qui pourraient prouver la contrefaçon. VF Corporation, propriétaire de la marque Kipling, avait introduit une requête unilatérale en ce sens auprès du tribunal, parce qu’il soupçonnait la chaîne néerlandaise de vendre deux sacs à main dont le design ressemblait étrangement à deux modèles de Kipling.


En attendant les preuves, le tribunal a décidé d’infliger à Kruidvat une astreinte de 1.000 euros par exemplaire vendu des sacs à main en question. Concrètement il s’agit des modèles Madhouse et Angie, qui font partie de la collection de base de la marque de sacs. Si Kipling parvient à prouver qu’il est question de contrefaçon, un procès suivra très certainement.