L’émission obligataire de FNG rapporte moins que prévu

L’émission obligataire de FNG rapporte moins que prévu

Début décembre le groupe de mode FNG annonçait une émission obligataire en vue de lever 40 à 50 millions d’euros. Toutefois l’opération n’a rapporté que la moitié du montant escompté.

Capital nécessaire à la croissance

Le timing de l’émission explique probablement pourquoi l’opération n’a rapporté que 25 millions d’euros, selon Dieter Penninckx, CEO de FNG Group : « Après coup, il est vrai que le timing n’était pas idéal. Ces 3 à 4 dernières semaines le marché s’est considérablement rétréci, m’expliquent les banquiers. Dans cette optique le fait d’avoir levé 25 millions d’euros est finalement un succès. »


Un capital dont a grand besoin FNG Group : début novembre le groupe a repris les marques de prêt-à-porter féminin néerlandaises Steps et Superstar, ainsi que l’organisation d’achat Coltex Retail Group, ce qui a permis au groupe d’augmenter son chiffre d’affaires à 225 millions d’euros. FNG Group a financé ces reprises avec ses propres moyens et comptait donc sur ce capital supplémentaire pour poursuivre sa croissance.


Pour l’instant l’expansion internationale est l’une des priorités. Pour ce faire le groupe a installé des bureaux d’achat à Istanbul, New Dehli et Hong Kong.

 

Tags: