L’agence de mode ARW Retail ambitionne l’ouverture de 8 à 10 magasins par an

L’agence de mode ARW Retail ambitionne l’ouverture de 8 à 10 magasins par an

Il y a six ans l’agence de mode ARW a démarré l’exploitation de  magasins propres. Aujourd’hui ARW Retail compte une trentaine de magasins ‘mono-marques’ de Fred Perry, Brax et Gerry Weber. Le groupe envisage l’ouverture de 8 à 10 magasins supplémentaires par an.

Une étape logique

ARW n’est pas un inconnu dans les cercles de la mode. Depuis 1989 le groupe distribue via le Trade Mart à Bruxelles (près de l’Atomium) une vingtaine de marques en exclusivité et compte plus de 2000 boutiques belges en tant que client.


En 2006 l’entreprise a lancé sa propre chaîne de magasins mono-marques (Gerry Weber, Brax et Fred Perry), complétée par des shop-in-shops, notamment aux Galeria Inno. « Autrefois Brax avait des pantalons, des pulls et des chemises, mais a commencé à produire une collection entière », explique le co-fondateur Rik Wouters au magazine Trends. « Gerry Weber et Fred Perry sont également devenus des marques très populaires en Europe. L’ouverture de magasins ne vendant qu’une seule marque ou une famille de marques, était une étape logique. »


 « Ce sont des marques qui peuvent attirer un très large public, avec des marques sœurs plus branchées, plus sportives ou proposant des tailles plus larges », ajoute son collègue Mark Fransen. « Nous concurrençons des magasins tels Zara, Massimo Dutti ou Esprit, mais pas les Dolce & Gabanna, ni les Zeeman. »


30 magasins en Flandre

Le réseau compte actuellement 30 boutiques, toutes en Flandre. Toutefois le groupe cherche également à s’implanter à Bruxelles, « mais nous devons trouver le bon emplacement à un prix acceptable. Notre magasin idéal a une surface de 200 à 350 m² et se situe dans un quartier avec beaucoup de passage. Pour nos 30 boutiques actuelles, nous avons visité plus de 300 endroits. A présent nos recherches sont plus ciblées. », précise Rik Wouters.


Mais ARW Retail doit faire face à un autre problème : « Le succès d’un magasin dépend de l’endroit où il est implanté, des marques et du personnel. On peut maîtriser les deux premiers facteurs, mais il est très difficile de trouver du bon personnel. Un bon ou un mauvais personnel peut faire une différence de 10 à 15 % au niveau du  chiffre de vente » , estime  Mark Fransen


Et ce n’est pas l’ambition qui manque : « Nous souhaitons continuer à progresser au même rythme en ouvrant  8 à 10 magasins par an. Nous en avons le potentiel et les capacités financières. Mais cela doit rester rentable. »


ARW Retail a été élu par le magazine Trends, comme l’entreprise ayant connu la croissance la plus rapide de la Région Bruxelles-Capitale  dans la catégorie des « petites entreprises »  et ce durant ces cinq dernières années (2006-2010). Dans la catégorie des « gazelles moyennes », Zara Home Belgique obtient une septième place et dans le hit-parade des grandes entreprises Nespresso Belgique figure en 19ième position.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: