L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Grossiste

Après Evere, c’est donc Anderlecht qui accueille le deuxième magasin de Factory Shop, un concept industriel qui s’inspire des commerces de gros. Dans les années à venir l’ASBL Terre envisage l’ouverture d’au moins trois magasins supplémentaires dans la région bruxelloise.


« Nous constatons une évolution claire dans la manière de vendre les vêtements de seconde main », explique le directeur Christian Dessart à Bruzz. « Le commerce de gros se développe de plus en plus, avec des entrepôts d’une surface allant parfois jusqu’à 500 m². En Belgique ce concept n’existait pas encore et nous avons donc saisi cette opportunité. L’objectif est de proposer une gamme complète de vêtements tout au long de l’année et ce à prix abordable, bien évidemment. »


L’ASBL  tient également à embaucher des travailleurs peu qualifiés, afin de donner à chacun sa chance. Pour soutenir ce projet le gouvernement bruxellois a accordé un subside de 90.000 euros à l’ASBL. Au total l’organisation dispose de dix-huit points de vente, dont la plupart sont situés en Wallonie.