L’Asie joue les trouble-fête dans le secteur du luxe | RetailDetail

L’Asie joue les trouble-fête dans le secteur du luxe

L’Asie joue les trouble-fête dans le secteur du luxe

Actuellement diverses entreprises de luxe ont du mal à réaliser de bonnes performances, malgré l’amélioration de la situation économique tant en Europe qu’aux Etats-Unis. L’Asie semble être la cause de ces difficultés.

Prada limite le nombre d’ouvertures de magasins

Le groupe de luxe Prada en est l’une des principales victimes : l’an dernier la marque a vu son bénéfice chuter de 28% à 451 millions d’euros. Quant au chiffre d’affaires il a régressé de 1% à 3,55 milliards d’euros.


Selon Prada, ce recul du chiffre d’affaires est dû à la baisse des ventes en Chine. Afin d’améliorer ses résultats, l’entreprise va revoir une partie de ses processus de production et réduire  le nombre d’ouvertures de nouveaux magasins en 2015 : alors que l’an dernier Prada avait ouvert 54 magasins, en 2015 le groupe se limitera à 30 ouvertures.


Croissance ralentie en Asie

Mais Prada n’est pas la seule entreprise de luxe à éprouver des difficultés. Ainsi le groupe français Kering au cours de l’exercice écoulé n’a  enregistré qu’une modeste hausse de son chiffre d’affaires de 1,1%. La plupart des marques du groupe ont réalisé des performances satisfaisantes, sauf Gucci dont le chiffre d’affaires a reculé de 1,1% à 3,5 milliards d’euros. Kering espère remettre Gucci sur les rails en lui donnant une image plus moderne.


Même scénario chez LVMH, autre groupe de luxe français, dont la croissance s’est ralentie. Alors qu’au cours des années précédentes le groupe progressait encore  de plus de 10%, ces deux dernières années LVMH n’a pu maintenir cette cadence : en 2014 la croissance du chiffre d’affaires a été réduite de moitié (+6%).


La cause principale du ralentissement de la croissance dans le secteur du luxe s’explique par les ventes décevantes en Asie : les produits de luxe y ont perdu du terrain suite à diverses affaires de corruption. Les entreprises ayant trop misé sur l’Asie, comme Prada, en payent le prix aujourd’hui.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.