L’Asie joue les trouble-fête dans le secteur du luxe | RetailDetail

L’Asie joue les trouble-fête dans le secteur du luxe

L’Asie joue les trouble-fête dans le secteur du luxe

Actuellement diverses entreprises de luxe ont du mal à réaliser de bonnes performances, malgré l’amélioration de la situation économique tant en Europe qu’aux Etats-Unis. L’Asie semble être la cause de ces difficultés.

Prada limite le nombre d’ouvertures de magasins

Le groupe de luxe Prada en est l’une des principales victimes : l’an dernier la marque a vu son bénéfice chuter de 28% à 451 millions d’euros. Quant au chiffre d’affaires il a régressé de 1% à 3,55 milliards d’euros.


Selon Prada, ce recul du chiffre d’affaires est dû à la baisse des ventes en Chine. Afin d’améliorer ses résultats, l’entreprise va revoir une partie de ses processus de production et réduire  le nombre d’ouvertures de nouveaux magasins en 2015 : alors que l’an dernier Prada avait ouvert 54 magasins, en 2015 le groupe se limitera à 30 ouvertures.


Croissance ralentie en Asie

Mais Prada n’est pas la seule entreprise de luxe à éprouver des difficultés. Ainsi le groupe français Kering au cours de l’exercice écoulé n’a  enregistré qu’une modeste hausse de son chiffre d’affaires de 1,1%. La plupart des marques du groupe ont réalisé des performances satisfaisantes, sauf Gucci dont le chiffre d’affaires a reculé de 1,1% à 3,5 milliards d’euros. Kering espère remettre Gucci sur les rails en lui donnant une image plus moderne.


Même scénario chez LVMH, autre groupe de luxe français, dont la croissance s’est ralentie. Alors qu’au cours des années précédentes le groupe progressait encore  de plus de 10%, ces deux dernières années LVMH n’a pu maintenir cette cadence : en 2014 la croissance du chiffre d’affaires a été réduite de moitié (+6%).


La cause principale du ralentissement de la croissance dans le secteur du luxe s’explique par les ventes décevantes en Asie : les produits de luxe y ont perdu du terrain suite à diverses affaires de corruption. Les entreprises ayant trop misé sur l’Asie, comme Prada, en payent le prix aujourd’hui.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, qui fait partie du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise de Sarenza, le vendeur de chaussures en ligne.  Sarenza est l’une des marques online les plus importantes de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Gucci booste le bénéfice du groupe de luxe Kering

13/02/2018

Le groupe de luxe français Kering peut se targuer d’une excellente année 2017 : le chiffre d’affaires a bondi d’un quart et le bénéfice a plus que doublé par rapport à 2016.

Belle croissance pour Urban Outfitters au 4ème trimestre

12/02/2018

Après avoir déjà montré des signes de redressement au 3ème trimestre, Urban Outfitters a continué sur sa lancée au 4ème trimestre avec une belle croissance du CA. Ainsi sur l’ensemble de l’année le groupe a enregistré une légère progression.

Back to top