L’Asie pèse sur les résultats de Burberry

L’Asie pèse sur les résultats de Burberry

Le groupe de mode britannique Burberry continue d’être affecté par des ventes décevantes en Asie, en particulier en Chine, où le groupe réalise un tiers de son chiffre d’affaires.

L’Europe et l’Amérique pour compenser l’Asie

Durant les six premiers mois de son exercice comptable 2015/2016 Burberry a réalisé un chiffre d’affaires de 1,079 milliard de livres sterling (près de 1,5 milliard d’euros), soit une légère hausse par rapport aux 1,065 milliard de livres enregistrés à la même période durant l’exercice précédent. Cette progression est en grande partie attribuable à l’Amérique, où le chiffre d’affaires est passé de 270 à 286 millions de livres (385 millions d’euros).


En Asie par contre le groupe a vu son chiffre d’affaires reculer de 385 à 377 millions de livres (500 millions d’euros), et ce principalement en raison du ralentissement de la croissance économique en Chine. De plus le groupe y a perdu une partie de sa clientèle, depuis que les autorités chinoises dans le cadre de la lutte contre la corruption ont décidé d’interdire les cadeaux d’affaires de luxe.


Par ailleurs le groupe a constaté que bon nombre de Chinois ont préféré faire leurs achats en Europe, où ils ont pu tirer profit d’un euro bon marché. Dans la région ‘Europe, Moyen-Orient et Inde’ le chiffre d’affaires est passé de 410 à 416 millions de livres (560 millions d’euros).


Pour la deuxième moitié de l’année Burberry s’attend à une croissance des ventes à un chiffre, sur base comparable. D’autre part l’entreprise souhaite se concentrer sur la maîtrise de coûts, en contrôlant notamment les frais de voyages et les budgets marketing. Ainsi le bénéfice brut comparable pour l’exercice 2015/2016 (qui se termine fin mars) devrait atteindre 445 millions de livres (600 millions d’euros), un léger recul par rapport au bénéfice de 456 millions de livres de l’exercice précédent.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


C&A cède 13 magasins français

22/11/2017

La chaîne de mode C&A va céder 13 de ses 160 magasins français. Les espaces commerciaux, ainsi que le personnel seront repris par les enseignes de mode françaises Chaussea et Stokomani.

L’Europe et l’Asie boostent le chiffre d’affaires de Guess

22/11/2017

Durant le 3ème trimestre la marque de mode américaine Guess a vu son chiffre d’affaires progresser de plus de 3%, et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en Asie et en Europe. Malgré cette croissance du CA, l’entreprise a subi une perte.

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

21/11/2017

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Back to top