L’Autorité de la concurrence allemande veut sanctionner Asics | RetailDetail

L’Autorité de la concurrence allemande veut sanctionner Asics

L’Autorité de la concurrence allemande veut sanctionner Asics

L’Autorité de la concurrence allemande estime que l’interdiction d’Asics à ses revendeurs de vendre des articles sur des plates-formes online, telles qu’Amazon et eBay, limite la libre concurrence.

« Contrôle sur la présentation de la marque »

Asics interdit à ses revendeurs allemands de vendre des produits sur des plates-formes, telles qu’Amazon et eBay, ou encore de passer des annonces sur des sites comparateurs en utilisant le logo d’Asics. Le fabricant d’articles de sport affirme vouloir ainsi contrôler la manière dont la marque est présentée au client. Nike et Adidas appliquent eux aussi de telles pratiques en Allemagne. Une enquête est d’ailleurs également en cours à l’égard de ces deux derniers, qui suivent donc de près l’évolution du dossier d’Asics.


Le tribunal allemand n’a pas de réelles objections à ses restrictions étant donné que celles-ci sont valables pour tous les revendeurs et qu’il n’est dès lors pas question de distorsion de la concurrence. Le Bundeskartellamt pour sa part estime que l’interdiction vise avant tout à contrôler la concurrence des prix  « tant online qu’offline. »


Selon l’Autorité de la concurrence l’ensemble des restrictions constituent « de facto une interdiction sur les ventes internet ». Dès lors ces restrictions sont considérées comme une limitation inadmissible de la concurrence. Asics a jusqu’au 10 juin pour contester le jugement du Budnerkartellamt.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top