L’Autorité de la concurrence allemande veut sanctionner Asics | RetailDetail

L’Autorité de la concurrence allemande veut sanctionner Asics

L’Autorité de la concurrence allemande veut sanctionner Asics

L’Autorité de la concurrence allemande estime que l’interdiction d’Asics à ses revendeurs de vendre des articles sur des plates-formes online, telles qu’Amazon et eBay, limite la libre concurrence.

« Contrôle sur la présentation de la marque »

Asics interdit à ses revendeurs allemands de vendre des produits sur des plates-formes, telles qu’Amazon et eBay, ou encore de passer des annonces sur des sites comparateurs en utilisant le logo d’Asics. Le fabricant d’articles de sport affirme vouloir ainsi contrôler la manière dont la marque est présentée au client. Nike et Adidas appliquent eux aussi de telles pratiques en Allemagne. Une enquête est d’ailleurs également en cours à l’égard de ces deux derniers, qui suivent donc de près l’évolution du dossier d’Asics.


Le tribunal allemand n’a pas de réelles objections à ses restrictions étant donné que celles-ci sont valables pour tous les revendeurs et qu’il n’est dès lors pas question de distorsion de la concurrence. Le Bundeskartellamt pour sa part estime que l’interdiction vise avant tout à contrôler la concurrence des prix  « tant online qu’offline. »


Selon l’Autorité de la concurrence l’ensemble des restrictions constituent « de facto une interdiction sur les ventes internet ». Dès lors ces restrictions sont considérées comme une limitation inadmissible de la concurrence. Asics a jusqu’au 10 juin pour contester le jugement du Budnerkartellamt.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nike accusé de discrimination par des ex-employées

14/08/2018

Quelques ex-salariées américaines de Nike ont porté plainte contre la marque de sport. Elles auraient touché un salaire inférieur à celui de leurs collègues masculins et auraient été victimes de comportements inappropriés.

McGregor gagne son procès contre Reebok

13/08/2018

McGregor a obtenu gain de cause dans le procès contre Reebok. Dès lors la marque de sport ne pourra plus mentionner le nom du lutteur Conor McGregor sur sa ligne de vêtements. Le juge a estimé qu'il s'agissait d'une infraction au droit des marques.

Le CA du groupe de mode WE continue de reculer

10/08/2018

Le groupe de mode WE International continue de perdre du chiffre d'affaires : l'an dernier les ventes ont reculé de 2,8% à 275,8 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel est lui aussi en baisse, mais le bénéfice net est resté stable.

Sports Direct rachète la chaîne de grands magasins House of Fraser, en faillite

10/08/2018

Mike Ashley, propriétaire de Sports Direct, rachète la chaîne de grands magasins britannique House of Fraser pour un montant d'environ 100 millions d'euros. Cette reprise intervient quelques heures à peine après la demande de faillite de l'enseigne.

Les résultats d'Adidas boostés par la Coupe du monde de football

09/08/2018

L'équipementier sportif allemand Adidas a réalisé un très bon trimestre, grâce à la Coupe du monde de football. Le CA total a augmenté de 4% à 5,26 milliards d'euros, dont 3,2 milliards proviennent de la vente de chaussures de sport.

Waste2Wear transforme 2 millions de bouteilles en plastique en vêtements

07/08/2018

Waste2Wear s'associe à six grandes marques de mode pour le lancement d'une collection automne-hiver, dont les vêtements sont entièrement fabriqués à partir de  matériaux recyclés provenant des océans et de déchetteries.