L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.

Problèmes de livraison

Le fondateur et ex-patineur Yuri Solinger avait déjà qualifié le premier trimestre 2018 de « très mauvais ». Depuis le début de cette année le webshop était confronté à des problèmes de livraison : bon nombre de clients insatisfaits se sont plaints sur les réseaux sociaux et de plus, le webshop de Groningen s’est fait rappeler à l’ordre lors du programme télévisé ‘Kassa’.


Selon RTV Noord, DHL et Post NL refusent d’effectuer des livraisons pour Athleteshop et plusieurs fournisseurs ont mis fin à la collaboration avec l’e-commerçant. La dette de l’entreprise s’élèverait à 5 millions d’euros. Un arrangement avait pourtant été proposé aux fournisseurs :  si 85% des créanciers avaient approuvé un report de paiement jusqu’à fin 2019, moyennant un certain taux d’intérêt, un investisseur aurait été prêt à injecter de l’argent dans l’entreprise pour la sauver. La majorité requise n’a cependant pas été atteinte.


Fin 2017 Athleteshop avait ouvert un tout nouvel entrepôt de 8.000 m², le deuxième entrepôt en moins de deux ans et demi. C’est probablement cette croissance trop rapide qui a fait sombrer le webshop, comme l’évoquait Solinger il y a quelques semaines : « Nous continuons de croître fortement et cela pose parfois problème. » L’entreprise emploie entre 150 et 200 personnes et livre quelque 150.000 produits dans quinze pays.