L’enseigne de mode ZEB accusée de « publicité trompeuse » | RetailDetail

L’enseigne de mode ZEB accusée de « publicité trompeuse »

L’enseigne de mode ZEB accusée de « publicité trompeuse »

La chaîne de magasins de vêtements ZEB a émis une publicité trompeuse durant la dernière période des pré-soldes et des soldes. C’est ce qu’indique un procès-verbal que l’inspection économique a transmis au parquet de Bruxelles. L’enseigne a annoncé des réductions de -70%, alors que ces diminutions de prix ne concernaient qu’un nombre très limité de produits.

Des pratiques d’appâtage

Selon le procès-verbal, dont le journal Het Nieuwsblad a pu prendre connaissance, la réduction annoncée de -70% ne portait que sur une partie (trop) limitée de l’assortiment. « Il s’agit de pratiques d’appâtage, une pure tromperie envers le consommateur », estime Luc Ardies d’Unizo/Mode Unie :  « on attire le client au magasin en proposant des réductions de prix, mais le client en ressort leurré. »


Selon l’organisation des indépendants « les autres commerçants en sont également les dupes, car ils sont ainsi confrontés à une concurrence déloyale. » Luc Van Mol, patron de l’enseigne ZEB, qui n’était pas encore au courant du procès-verbal, dément avec force : « Il y avait à ce moment-là dans nos magasins une multitude de vêtements vendus à -70%. Je ne comprends pas d’où viennent ces accusations. »


Pas d’infractions durant la période des soldes

Toute cette affaire fait suite aux contrôles du SPF Economie chez ZEB  durant la dernière période de pré-soldes et de soldes. Depuis des années l’enseigne refuse de respecter la règlementation relative aux soldes, estimant que celle-ci n’est pas étayée juridiquement. Le ministre Vande Lannote avait annoncé des contrôles plus sévères, notamment pour les pratiques d’appâtage.


Bien que l’inspection économique ait – comme attendu – constaté des infractions durant les pré-soldes, en revanche durant la période des soldes proprement dite la chaîne semble avoir respecté les règles.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top