L’enseigne de mode ZEB accusée de « publicité trompeuse »

L’enseigne de mode ZEB accusée de « publicité trompeuse »

La chaîne de magasins de vêtements ZEB a émis une publicité trompeuse durant la dernière période des pré-soldes et des soldes. C’est ce qu’indique un procès-verbal que l’inspection économique a transmis au parquet de Bruxelles. L’enseigne a annoncé des réductions de -70%, alors que ces diminutions de prix ne concernaient qu’un nombre très limité de produits.

Des pratiques d’appâtage

Selon le procès-verbal, dont le journal Het Nieuwsblad a pu prendre connaissance, la réduction annoncée de -70% ne portait que sur une partie (trop) limitée de l’assortiment. « Il s’agit de pratiques d’appâtage, une pure tromperie envers le consommateur », estime Luc Ardies d’Unizo/Mode Unie :  « on attire le client au magasin en proposant des réductions de prix, mais le client en ressort leurré. »


Selon l’organisation des indépendants « les autres commerçants en sont également les dupes, car ils sont ainsi confrontés à une concurrence déloyale. » Luc Van Mol, patron de l’enseigne ZEB, qui n’était pas encore au courant du procès-verbal, dément avec force : « Il y avait à ce moment-là dans nos magasins une multitude de vêtements vendus à -70%. Je ne comprends pas d’où viennent ces accusations. »


Pas d’infractions durant la période des soldes

Toute cette affaire fait suite aux contrôles du SPF Economie chez ZEB  durant la dernière période de pré-soldes et de soldes. Depuis des années l’enseigne refuse de respecter la règlementation relative aux soldes, estimant que celle-ci n’est pas étayée juridiquement. Le ministre Vande Lannote avait annoncé des contrôles plus sévères, notamment pour les pratiques d’appâtage.


Bien que l’inspection économique ait – comme attendu – constaté des infractions durant les pré-soldes, en revanche durant la période des soldes proprement dite la chaîne semble avoir respecté les règles.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top