L’enseigne de prêt-à-porter irlandaise Primark débarque à Marseille

L’enseigne de prêt-à-porter irlandaise Primark débarque à Marseille

La chaîne de mode discount irlandaise Primark a ouvert son premier point de vente français à Marseille, dont l’inauguration a attiré une masse de curieux. Pour faire face à l’arrivée de ce nouveau venu de taille, de nombreuses enseignes concurrentes ont lancé une contre-offensive en agrandissant leurs magasins.

7.500 m² dans le shopping center Grand Littoral

Primark fait son entrée en force en France  : l’enseigne occupe un espace de 7.500 m², dont 5.800 m² de surface de vente, dans l’aile rénovée Azur du centre commercial Grand Littoral à Marseille. Si la superficie est exceptionnelle, l’emplacement choisi l’est tout autant : un lieu stratégique,  à la Plazza Grandlitt'ho, au cœur même du ‘mall’ français.


L’exploitant néerlandais Corio a investi quelque 27 millions d’euros à Marseille pour y déployer son concept ‘Favourite Meeting Places’ sur pas moins de 15.000 m². D’autres chaînes comme Starbucks et Burger King  viendront également s’y installer.


Contre-offensive de la concurrence

Les concurrents directs de Primark, déjà présents à Marseille, n’ont pas l’intention de se faire marcher sur les pieds par l’Irlandais. Ainsi Zara a doublé son espace commercial au Grand Littoral, passant de 1.200 m² à 2.200 m², tout comme H&M dont l’espace de vente s’étend désormais sur 2.350 m², une surface record pour la chaîne suédoise.


Selon le site immobilier français Business Immo,  Bershka – appartenant au groupe Inditex tout comme Zara – serait en négociation en vue d’ajouter 400 m² à son magasin existant de 600 m². Par ailleurs l’Espagnol Mango aurait jeté son dévolu sur une ancienne cafétéria  de 1.000 m².


Le Primark de Marseille est le 269ème point de vente de la chaîne en Europe et le premier d’une série de six dans l’Hexagone. Cette année l’enseigne irlandaise a étendu son réseau de 93.000 m² de surface de vente supplémentaire et a ainsi franchi le cap des 800.000 m² au total et des 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: