L’enseigne de sneakers JD Sports continue de pulvériser des records

JD Sports

Alors que bon nombre d’enseignes de chaussures et de mode se battent pour survivre, le spécialiste des sneakers JD Sports dépasse la concurrence à vive allure. Une hausse du chiffre d’affaires de 10% au premier semestre a propulsé le cours de l’action à un niveau record.


Les vêtements sportifs en plein boom

Le retailer dit profiter d’une tendance fondamentale sur le marché de la mode : l’‘athleisure’, des vêtements sportifs et décontractés qui de plus en plus sont acceptés sur le lieu de travail. Les sneakers, leggings et hoodies font désormais partie des tenues quotidiennes. Les ventes de ce type de vêtements connaissent une croissance à deux chiffres : dans les magasins britanniques le chiffre d’affaires a bondi de plus de 10% durant la première moitié de 2019. Les investisseurs ont accueilli l’information avec enthousiasme et du coup le cours de l’action a atteint un niveau record.


D’autres part les investissements dans l’aménagement des magasins ont boosté l’entreprise, explique le CEO. En misant sur de nouvelles technologies JD parvient à attirer davantage de shoppers des jeunes générations : les millennials et la génération Z. L’enseigne est devenue une véritable destination pour les jeunes acheteurs, qui ont la certitude d’y trouver une offre attrayante et actuelle.


La croissance de l’entreprise s’explique  également par quelques grandes reprises : l’an dernier JD Sports a racheté son concurrent Finish Line pour 400 millions de livres (450 millions d’euros) et au Royaume-Uni l’entreprise a repris Footasylum et Pretty Green (le label du rockeur Liam Gallagher). Actuellement JD Sports compte 13 magasins en Belgique et 24 aux Pays-Bas.