La branche belge de Mexx également en faillite | RetailDetail

La branche belge de Mexx également en faillite

La branche belge de Mexx également en faillite

Le tribunal de commerce d’Anvers vient de prononcer la faillite des deux sociétés chapeautant la branche belge de la chaîne de mode Mexx, après l’échec des négociations concernant une éventuelle reprise.

200 emplois menacés

Après la faillite de la maison-mère néerlandaise début décembre et de la branche allemande juste avant Noël, le rideau vient de tomber sur les activités belges de Mexx. Le tribunal de commerce d’Anvers a prononcé la faillite des deux sociétés chapeautant la branche belge de Mexx (NV Mexx et NV Retrain). Cette faillite concerne neuf magasins et quatorze shop-in-shops dans les grands magasins Galeria Inno. 200 travailleurs risquent de perdre leur emploi.  


Depuis la faillite de la maison-mère, les magasins belges étaient restés ouverts. Grâce à ces revenus, les salaires du personnel ont pu être payés, voire même une prime de fin d’année. Toutefois l’approvisionnement depuis les Pays-Bas avait été interrompu : « Certains magasins avaient encore été largement approvisionnés juste avant la faillite. Depuis des discussions étaient en cours avec le curateur aux Pays-Bas, afin que les livraisons puissent se poursuivre, mais cela ne s’est finalement pas fait », explique Benny Willems, secrétaire du  syndicat BBTK.


« Fin de l’histoire Mexx »

D’après le magistrat de presse Frank Vennekens, des discussions étaient en cours concernant une éventuelle reprise, mais celles-ci n’ont apparemment pas abouti. Selon lui, Mexx avait des dettes considérables aussi en Belgique, notamment plus d’un million d’euros de charges sociales.


« C’est la fin de l’histoire Mexx en Belgique. Un curateur a été désigné et peut-être finira-t-il par trouver un repreneur, car les magasins sont situés à des endroits exclusifs », espère Benny Willems. « Il est très important que les gens puissent continuer à travailler. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.